Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Actualités Salons, Bijoux, Maroquinerie

Ambiente
Février 2018

Nouvelle segmentation des accessoires de mode

Quel avenir Messe Frankfurt réserve-t-il à notre secteur d’activité dans le cadre de la restructuration des halls, prévue pour 2019 ? C’est ce que nous avons voulu savoir en nous rendant sur place. 

308 000 m2. Une via mobile (passage avec tapis roulant), aménagée avec des vitrines présentoirs. 8 halls d’exposition sur plusieurs niveaux. Près de 4 500 marques internationales dont 246 griffes d’accessoires de mode. 151 exposants français dont celles-ci : Les Georgettes, Zifel bagages, Smati, Inimitable Laloo… 134 600 visiteurs venus de 168 pays, dont plus de 3 400 Français. 1 500 médias, 250 journalistes invités. Un partenariat avec la Hollande… Le gigantesque salon Ambiente, foire mondiale de l’industrie des biens de consommation, a profité de l’édition, qui s’est tenue du 9 au 13 février 2018, pour exprimer sa volonté de restructurer son offre.

Argumentant sur la nécessaire rénovation des halls 5 et 6 et sur l’inauguration d’un site inédit (le hall 12), Nicolette Naumann, vice-présidente d’Ambiente, a annoncé un grand changement dans la façon de présenter bijoux, maroquinerie, gants, chapeaux…, qui étaient jusqu’ici réunis dans le hall 9.2, sous l’étiquette Accessories & Jewellery. L’idée principale est de répartir les accessoires de mode dans le secteur Giving (hall 11), en harmonie avec les exposants de Young & Trendy. Les articles haut de gamme seront, quant à eux, installés au cœur de Living, Interiors et Decorations et Loft (Hall 8).

« La décision de ne plus regrouper ces produits dans un hall indépendant a été prise à la demande des exposants concernés, explique Yvonne Engelmann, directrice de Giving et Living. Ils souhaitent bénéficier du même univers que les marques visant les boutiques cadeaux et attirer des magasins non spécialisés, comme les concept stores ou les boutiques de décoration, qui constituent l’essentiel de notre visitorat. Nous allons les disposer en fonction de leur style respectif et de leurs gammes de prix. A travers les délégations des différents pays, nous continuerons de sourcer des nouveaux exposants, notamment pour la section Talents, qui promeut de jeunes designers internationaux ». A la question de savoir si cette dispersion ne risque pas de faire fuir les acheteurs spécialisés, la responsable d’Accessories & Jewellery justifie ce choix : « Nous ne ciblons pas les bijoutiers ou les maroquiniers. Pour les bijoux, il y a Baselworld, un événement dédié. Ambiente est un salon généraliste. Nous voulons faciliter le parcours de nos principaux visiteurs. En étant réparties dans l’espace global et assimilées à une autre offre, ces marques pourront plus facilement retenir leur attention et les surprendre ».

L’objectif visé est également de « bousculer les habitudes ». Nicolette Naumann, l’a précisé dans ces termes : « changer d’emplacement permet de rafraîchir le regard des acheteurs et de susciter de nouveaux désirs ». Quid des exposants diamantaires, dont l’offre ne saurait être distribuée par un novice en la matière ? « Ils seront placés en hall 8.0, à côté des marques haut de gamme, nous assure Yvonne Engelmann. Seuls les fournisseurs bijoux (l’amont) continueront d’être regroupés. Ils seront disposés en hall 11. C’est leur choix et il se comprend car c’est un segment particulier ». Côté animations, le concept Ambiente Academy est amené à évoluer. Le principe des conférences, principalement destinées aux petits détaillants, est maintenu. A cette occasion, des experts leur expliquent comment se développer sur le Net, attirer les acheteurs en boutique, réussir leurs vitrines, orchestrer des ventes promotionnelles… Par contre, à l’heure où nous écrivons, le sort des Accesories Fashion Shows n’est pas fixé. Notez qu’il reste un an pour caler la nouvelle formule…

En attendant la prochaine édition, qui se déroulera du 8 au 12 février 2019 et aura comme partenaire principal l’Inde, C+ accessoires a orchestré une sélection d’articles que nous vous proposons de découvrir ci-dessous.

Elephbo

En mode upcycling… Articles de maroquinerie et chaussures fabriqués à partir de sacs de ciment recyclés (polypropylène) venues d’Asie du sud est.

Elie Beaumont

Cette marque londonienne surfe sur la vague des montres accessoires de mode, avec bracelet interchangeable et boîtier vintage.

Fineline by Katahati

Bijoux en argent plaqué or 18 carats (martelé à la main) ornés de pierres fines. Savoir-faire et macramé traditionnels indonésiens.

Greenburry

Maroquinerie vintage, voire rustique, esprit marin ou baroudeur, cuir Buffalo ou façon reptile, style méchants cowboys ou Hell’s Angels

Inimitable Laloo

L’organizer Laloo Pocket semi-rigide (24 x17 x 3,5 cm), en simili cuir, est pratique pour le rangement des petits objets : liseuses, livre de poche, consoles de jeux, smartphones…

Les Georgettes

La marque française qui rencontre un franc succès dans l’Hexagone, cherche à se développer sur le marché allemand, d’où sa présence sur Ambiente.

Lucky Design

Nouvelle marque design en laine et feutre, « par respect pour l’environnement et pour avoir un accessoire qui soit chaud et doux ».

Maria JJ Juchnowska

Cette créatrice conçoit des bijoux en porcelaine fine, souvent teintée à la main, inspirés du minimalisme scandinave et du recycling.

Smati

Véritables accessoires de mode, les parapluies longs de ce spécialiste ne protègent pas seulement de la pluie, ils s’inscrivent en plein dans la tendance florale.

Sweet Deluxe

Gucci style pour ces pochettes en PVC, nanties des patchs en tissu avec des motifs (roses, tigres, serpents, papillons…), barrées d’un gros-grain.

Triple Zéro

La société Kasamori a développé sa propre technologie : les boules des colliers sont un savant enchevêtrement de fils brodés.

Zand-erover

Sacs et petite maroquinerie en cuir, faits à la main, inspirés par les formes graphiques et les teintes de la nature. Démarche éco-friendly.

Reportage réalisé par Florence Julienne 

EnregistrerEnregistrer