Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Bijoux

Bijoux & Montres
Automne-hiver 2019-2020

Le secteur des montres et bijoux consacre les articles iconiques et les modèles à la mode pour l’automne-hiver 2019-2020. Suite à notre reportage sur les manifestations en bord de Seine, Journées d’Achats et Fashion Paris 2019, nous vous proposons une réflexion sur les humeurs mode du marché, avant de vous faire découvrir les best sellers des marques exposantes.

Par Marianne Dorell et Florence Julienne

Plateformes de marques et modèles qui ont fait leur preuve

Désormais, les griffes remplacent le narratif (le storytelling) par l’affirmation de leur identité. Ainsi, Guess exprime à nouveau la quintessence du bling bling, un adjectif qui lui est propre, à travers des montres garnies de cristaux de verre. Chez Jourdan Bijoux, on affirme l’iconique en jouant avec les initiales, comme avec le double J de la ligne Julia. Pour Lacoste, le best seller reste la L1212, inspirée de l’indétrônable polo avec ses surpiqûres et son crocodile vert. Timex rencontre un grand succès avec la réédition de la Timex Q, une des premières montres à quartz proposée dans les années 70. Chez Casio, c’est la A159, une réédition de 1988, qui est ressortie des cartons avec son écran digital carré et son bracelet en maille milanaise.
La mode vintage, n’est-ce pas ce qu’on a inventé de mieux pour éviter de prendre des risques créatifs ?

Nature, animaux, made in France… Des thèmes fédérateurs

La nature est le premier champ investi par les bijoux et montres à la recherche d’affinités clients. Certaines marques s’inscrivent dans la protection de l’environnement : Citizen avec son mouvement Eco-Drive qui utilise l’énergie solaire et artificielle ; Greentime et ses montres en bois made in Italy,dont lesderniers modèles fonctionnent également à l’énergie solaire. « Nature need Heroes » clame Timberland, qui vient d’accorder sa licence montres à Wide by Herbelin et qui revendique des cuirs certifiés par LWG pour ses bracelets. D’autres s’en inspirent, comme la Ice steel de Ice Watch, qui capte les brillances et les reflets d’or des couchers de soleil.
Revu chez LP Créations, l’arbre de vie continue son ascension. A travers ses racines, son tronc et ses branchages, il représente l’attachement à la terre.

A lire également…
Arbres de Vie, la célébration de l’existence

A ce jeu, les diamants synthétiques, qui n’exploitent pas la nature et sont environ 50 % moins chers que les diamants naturels, sont de plus en plus présents sur le marché. Pour preuve : Diam Addict distribué par Aphéa ou la toute nouvelle ligne Culture Diamants, lancée par le groupe CEMPP ou encore So Diamond Lab, qui fait ses premiers pas… Tous ces labels étaient représentés sur ces salons.

Les animaux, record absolu de likes sur les réseaux sociaux, exercent une fascination sur les 7 à 77 ans. Avec sa nouvelle collection Into the wildIXXXI décline les thèmes animaliers : girafe, python, zèbre, éléphant, cerf… Olivia Burton propose, outre son emblématique abeille en 3D, des cadrans fleuris et peuplés d’oiseaux, de lapins, de chatons ou de papillons…

Le Made in France est aussi une valeur refuge qui s’affiche chez LipGL ParisFlowers for Zoé ou encore auprès des bracelets-montres Pierre Lannier en Toiles du Soleil

Les thématiques ciblées, reposant sur une communauté établie, affective ou professionnelle, ont aussi leurs adeptes et sont plus que jamais dans l’air du temps.
L’aviation : en témoignent le succès d’Avi-8 (Trendy Elements), qui raconte l’histoire de l’aéronautique civile et militaire à travers des escadrons emblématiques ou le lancement de la collection Patrouille de France, suite au partenariat de l’armée de l’Air avec l’entreprise SMB.
La pratique sportive est un point de ralliement qui conquiert facilement son aura : les modèles dédiés à la fédération française du Basketball, signée Pierre Lannier ou la nouvelle marque Ruckfield de Sébastien Chabal, célèbre rugbyman, qui a confié ses montres à SMB.
Ou encore, l’architecture, qui est mise en avant par Paul Edward (MRC Group), dont le design octogonal des boîtiers fait référence à des bâtiments londoniens dans sa ligne Skyline.

Le besoin de coller aux tendances de la mode

Des montres aux boîtiers carrés (Oozoo, Bayard, Opex), le rouge qui remplace le bleu (Bering), le retour des manchettes en cuir, la fin de l’or rose au profit de l’or jaune… Le secteur HBJO est de plus en plus sensible aux variations de la mode. D’ailleurs Alain Gabison, directeur commercial d’Agatha (nouvellement arrivé sur le secteur du wholesale), confie que ses best sellers sont les articles en acétate qui « se distinguent des modèles plus classiques déjà référencés ».

A lire également…
Interview Agatha

L’évolution vers plus de fantaisie est particulièrement notable auprès de la clientèle masculine qui semble se libérer de ses carcans. « Autrefois les hommes véhiculaient un seul message à la fois. Aujourd’hui, on note une percée du « combo » (combinaison), signale Charles Brunet, de Rochet Group. Ils n’hésitent plus à marier un bracelet en perles, un en acier très fin et un lien en coton ». Et d’ajouter : « Les boutiques Fantaisie, même si elles restent largement minoritaires sont de plus en plus demandeuses de nos produits ».
Gageons que cette attirance n’en est qu’à ses débuts…