Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Accessoires textiles, Bijoux, Maroquinerie

Centre-ville

Quelles sont les communes les plus commerçantes ?

Strasbourg, Saint-Etienne, Lorient… Les fédérations Vitrines de France et Procos mettent à l’honneur des actions qui redynamisent le commerce de proximité.

 

Strasbourg : les effets d’une politique engagée.

Grâce à son marché de Noël, Strasbourg a su conquérir son public. Lors de l’évènement « la ville commerçante d’aujourd’hui et demain », organisé par la Fédération Nationale des Centres-Villes (Vitrines de France), Pierre Bardet, directeur des Vitrines de Strasbourg, a témoigné de ce succès : « La ville nous alloue une subvention de 300 000 €. Les commerçants participent à hauteur de 250 € et jusqu’à 1 000 € (HT). Ce n’est pas une obligation, mais la très grande majorité le font. Entre une rue illuminée et non-illuminée, il y a 20 % de différence de chiffre d’affaires ». La métropole vient d’être à nouveau primée au palmarès Procos 2019 des centres-villes commerçants enregistrant les meilleures évolutions. La Fédération des Enseignes du Commerce Spécialisé salue, entre autres, la volonté politique des élus strasbourgeois qui ont privilégié le centre-ville au développement périphérique grâce à : un plateau piétonnier étendu, où se situent à la fois les activités marchandes, touristiques et administratives ; la création de logements à destination des familles — Strasbourg travaille d’ailleurs sur la réimplantation de médecins dans son hypercentre ; la facilitation de l’accès au centre-ville, notamment via le remboursement du stationnement pour les clients ; la large place laissée aux vélos, piétons, transports en commun…

Saint-Etienne : Oui à l’animation…

Séances d’essayages de sacs, chapeaux, pause tea-time, découverte d’objets design… Ce film, réalisé par l’association des commerçants Sainté Shopping, invite à poser notre regard sur le centre-ville stéphanois et sur les petites boutiques qui y sont installées. « La Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne a donné de nombreuses idées aux collectivités qui cherchent de plus en plus à développer ce type de manifestations, souligne Procos. Mais, au-delà de ces grands évènements culturels, la question de l’animation quotidienne des centres-villes est posée. Ici, une veille sur les enseignes les plus attractives est fréquemment effectuée, afin d’inciter leur implantation en centre-ville plutôt qu’en périphérie. Les collectivités ont pris conscience qu’elles devaient mettre à disposition des surfaces de grandes tailles pour éviter que celles-ci s’installent en périphérie ». Et d’ajouter : « Saint-Etienne a un programme volontariste allant dans le sens d’une taxe spécifique sur les logements vacants pour forcer les propriétaires soit à le céder, soit à le rénover afin de le remettre sur le marché locatif ».

Lorient : … Non à la vacance !

A propos de ces commerces vides qui font la désolation de certaines agglomérations, Lorient mesure la vacance commerciale en centre-ville : « De très nombreuses communes ont établi des périmètres de préemption, non pas pour réellement préempter des commerces, mais plutôt comme outil de mesure de l’évolution des différentes activités qui composent le tissu marchand », souligne Procos. Pour introduire le thème « L’expérience client au cœur des tendances de consommation », Vitrines de France a diffusé cette vidéo ludique du shopping sur un air de tango.

Par Florence Julienne

 

A découvrir



Boutic
 : une application et un site Internet créés pour les commerçants et les collectivités.

A noter

Nouvelle adresse de FNCV – Vitrines de France, 50, rue Raymond Poincaré 54000 Nancy.

A lire également

Action Cœur de ville : revitalisation des centres-villes, en cliquant ici.

Voir quelles sont les autres villes primées au Palmarès Procos 2019 en cliquant ici.

Baromètre détaillants : « Comment retrouver du trafic en magasin ? Multimarques, les voies d’un nouveau souffle. », C+ accessoires édition papier, n° 180 – janvier/Février 2019.