Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Maroquinerie

Delsey 2.0

Delsey s’investit dans le digital sans renier son histoire

Restructuration, centralisation et plateforme de marque
L’arrivée des nouveaux actionnaires augurent une réorganisation au sein de Delsey. Ayant converti une partie de leurs créances en participation au capital, ils recrutent, durant l’été 2018, Isabelle Parize, ex Douglas/Nocibé, à un poste inédit, celui de présidente exécutive. Son rôle ? Coordonner les décisions pour assurer une cohérence au niveau international. Pour cela, le service marketing et la nouvelle directrice générale, Gaëlle Launay, s’emploient à formaliser une plateforme de marque, comprenez l’acte fondateur d’une stratégie d’image. « Nous édifions le socle de Delsey sur lequel repose une philosophie, vision du marché, cible inspirationnelle, identité visuelle, éléments de langage… »indique Valérie Chebassier, directrice marketing et digital France et international. Ce terrain d’expression émergent n’impacte pas le design des produits, toujours sous l’égide d’Albert Engler. Cependant, pour écrire le nouveau chapitre d’une histoire qui a 70 ans, il faut du neuf ! Cela se traduit par des comités de pilotage de projets innovants, un déménagement — puisqu’une partie des bureaux vient de quitter Roissy pour s’installer au 114 rue Marcadet, dans le 18e arrondissement parisien — et, surtout, la volonté d’accompagner les nouveaux besoins du marché.

Innovation, diversification et signature de licences

Pour être le compagnon de voyage idéal, Delsey s’appuie sur son savoir-faire : des valises robustes, légères, lavables, sécurisées grâce à un système de fermeture breveté, garnies d’équipements intérieurs, de roues faciles à manier… Des arguments sur lesquels C+ accessoires est maintes fois revenu en 30 ans d’existence. L’actualité, c’est le cap mis sur l’innovation en termes de fonctions sécuritaires (sonneries, systèmes d’alarme…) et le « non-luggage », autrement dit la diversification produits, pour être un « acteur de mobilité et facilitateur de petits et grands voyages ». Au programme : de nouveaux sacs à dos, aux matières eco-friendly, ciblent les Millenials, soucieux de protection environnementale ; des sacs à main, entre le bagage light et la maroquinerie, s’adressent aux femmes « qui ont envie d’un article pas trop lourd, mais dans lequel elles puissent quand même ranger leur ordinateur » ; et des produits plus féminins. Par ailleurs, la licence avec Air France perdure et un nouveau contrat de trois ans vient d’être signé avec Roland-Garros, griffe avec laquelle Delsey partage une certaine idée de l’élégance à la française.[…]

Par Florence Julienne

Pour lire l’intégralité de cet article paru dans notre édition Papier, numéro 181 de Mai/Juin 2019abonnez-vous !