Le magazine des accessoires de mode

Lien vers le facebook Lien vers le instagram Lien versle linkedin Nous contacter par mail

Maroquinerie

Évolution du marché du bagage

Delsey propose sacs à dos tout-terrain et valises souples recyclées

Week-end, outdoor et transports quotidiens, Delsey met le cap sur des produits adaptés à la micromobilité et aux préoccupations écologiques.

S’il y a bien un secteur qui a souffert de la pandémie, c’est celui des voyages ! Confinement, télétravail, végétalisation des villes, nouveaux moyens de transport… Pour prendre le pouls de la profession, nous avons interviewé Olivier Pansiot, directeur commercial Europe Delsey, une marque française spécialisée dans les bagages depuis 1946.

Mobilité douce : des sacs à dos pour le quotidien en ville

Sac à dos Delsey souple avec système de fermeture anti-vol

Sac à dos antivol Securflap avec double système de fermeture

Securain : le sac à dos sécurisé et imperméable de Delsey

Sac à dos Securain imperméable et sécurisé

Qu’est-ce qui a changé dans le transport des citadins ?
D’une part, avec la Covid, les gens ont eu moins envie d’utiliser les transports en commun. D’autre part, nous vivons une transformation de l’espace urbain dans laquelle la voiture n’est plus la bienvenue. En quelques années, Paris s’est transformé en une gigantesque piste cyclable. Les gens plébiscitent vélos, trottinettes, monoroues… à la fois mus pas une prise de conscience écologique et l’importance de pratiquer un sport. Dès 2019, nous avons adapté nos gammes business à ces nouveaux modes de déplacement. En 2022, 35 % de nos collections leur seront dédiées avec des sacs à dos sécurisés, résistants et un design fidèle à notre ADN français. Les lignes seront moins nombreuses, mais plus colorées. Nous nous concentrons sur des modèles phares car les produits technologiques (comme les sacs à dos connectés avec feu d’éclairage intégré, N.D.L.R.) ne représentent qu’une infime partie des ventes. Nous avons également développé des clutchs, pour que les consommatrices puissent emporter l’essentiel.

Gamme Securban en polyester recyclé r-PET

Comment vos revendeurs accueillent-ils vos sacs à dos ?
Les maroquiniers, nos clients traditionnels, ont eux-mêmes constaté une évolution de la demande et, pour beaucoup, n’ont commandé que des sacs à dos cette année : leur qualité sécuritaire fait la différence avec ceux proposés par nos concurrents. Nous avons également approché les chaînes de sport, qui n’ont pas connu la crise et ont vu leur demande de sacs à dos exploser. Les enseignes telles Go Sport, Sport 2000… souhaitent augmenter leur panier moyen en développant leur haut de gamme. Nous avons d’ailleurs signé avec Inter Sport.

Delsey Planet : la tentation du 100 % green

La valise de cabine souple Montrouge

Boardcase trolley cabine en polyester recyclé r-PET Montrouge

Valise cabine slim extensible en polyester recyclé r-PET Montmartre

Quid du commerce de bagages à l’heure où voyager est plus compliqué ?
En 2019, nous avons vendu beaucoup de valises cabine, même si le grand format perdure. Le poids est un argument fondamental à l’inverse de la connectivité. En outre, dans ce contexte de pandémie, nous souffrons car nous vendons beaucoup aux touristes qui viennent en France et, au moment de repartir, manquent de place et achètent un article supplémentaire. Cette cible, avec le Covid, n’est plus présente.

La prise de conscience écologique impacte-t-elle la fabrication des bagages, jusqu’alors concentrée en Asie ?
Oui, car nous subissons des turbulences en termes de coûts des matières premières et du transport. Ce dernier a augmenté de 700 % au cours des derniers mois. L’explication ? Les containers n’ont pas pu repartir en Asie car ils restaient pleins, du fait des fermetures des boutiques. La pénurie de containers et porte containers provenant d’Asie a entraîné une flambée des prix. Du coup, plus personne ne peut faire venir de valises à petits prix et le phénomène devrait durer jusqu’au premier semestre 2022. Je suis curieux de savoir comment le marché va évoluer. Une relocalisation dans un pays plus proche est en cours d’étude. On peut envisager d’assembler en Europe, mais les accessoires, comme les roues par exemple, n’y sont plus fabriquées. Par ailleurs, la matière première est amenée à évoluer avec le recyclage du plastique.

Comment vous adaptez-vous aux nouvelles donnes économiques ?
Le recyclage est un vrai enjeu. Depuis quelques années, nous travaillions sur des produits les plus écologiques possible. Sur le souple, il est plus facile de travailler des matières recyclées à partir de bouteilles d’eau en plastique (21 bouteilles pour le modèle Montmartre en photo), en veillant cependant à maintenir une même solidité. D’ici peu, tous nos bagages souples seront recyclés. D’autres approches sont testées. Seconde Main by Delsey est une plateforme pour bagages d’occasion. Les clients qui nous retournent leur modèle bénéficient d’un bon de réduction de 20 à 50 % sur leur prochain achat. La location de valises peut également être une nouvelle approche du marché.

Quels produits sont en perte de vitesse ?
Les sacs business à roulettes et les porte-habits disparaissent au profit d’articles multi-usages, moins lourds, utilisables au quotidien. Les gens n’ont plus envie de stocker 5 ou 6 produits différents. Notre gamme tout-terrain Tramontane qui fait valises à roulettes, sacs de voyages et sac à dos, répond à ces attentes.

Propos recueillis par Florence Julienne