Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Chaussures

L’Exhibition[niste]
Christian Louboutin

Exposition

Voici quelques images du monde merveilleux du chausseur français contemporain, le plus connu au monde, mis en scène au Palais de la Porte Dorée.

Reportage Florence Julienne

Jusqu’au 26 juillet 2020, l’exposition retrace 30 ans de création de celui qui fait chavirer (au figuré comme au propre, parfois) les femmes du monde entier.
Le parcours aborde ses premiers pas, à l’heure où sa fascination pour les talons aiguilles n’était pas encore perceptible. Comme dans un sanctuaire, de grands vitraux, dessinés par le créateur, représentent ses chaussures. Puis démarre un dédale de pièces où sont exposés stilettos, bottes, bottines, sandales… tou(te)s aussi iconiques les un(e)s que les autres. C’est à couper le souffle : elles sont toutes belles, belles, belles comme… un corps de femme nue ; une esthétique qui est omniprésente, tant dans les modèles couleur chair que dans ces mannequins en cuir, entièrement dénudés. Ensuite, de petites vidéos (dont nous vous proposons ci-dessous des extraits) témoignent de son amour pour le métier de chausseur. Elles illustrent, avec humour et légèreté pour des images d’atelier, les différentes étapes de la fabrication de chaussure. S’ensuit la reconstitution d’un théâtre bhoutanais dans lequel Dita Von Teese s’effeuille langoureusement. Après un passage éclair par ses souvenirs de classe (pour la petite histoire, nous étions dans le même lycée, à Paul Valéry, dans le 12e arrondissement parisien, tout près de la porte Dorée où se situe le musée), le visiteur pénètre une petite salle de cinéma dédiée à l’imaginaire, avec un grand I. Un écran géant diffuse des scènes oniriques dans lesquelles il fait bon se perdre. Puis, après le Pop corridor rouge carpet réunissant celles qui ont contribué à sa renommée (Rihanna, Carrie Bradshaw…), les plus de 16 ans sont invités à retrouver l’univers fétichiste qu’il avait créé avec David Lynch pour l’exposition « Fetish », en 2007. En marge de ce couloir noir fantasmagorique, un « musée imaginaire » dévoile les œuvres qui ont marqué et influencé Christian Louboutin, dès son plus jeune âge (une photo d’Helmut Newton, La Vague perpétuelle…). Moralité : la culture a du bon ! Chaussé-ée en Louboutin bien sûr, courez voir cette exposition ! Et, en attendant, voici quelques images pour vous mettre l’eau à la bouche.

Jusqu’au 26 juillet 2020, Christian Louboutin, L’exhibition[niste].
Palais de la Porte Dorée, 293 avenue Daumesnil 75012 Paris.