Le magazine des accessoires de mode

Lien vers le facebook Lien vers le instagram Lien versle linkedin Nous contacter par mail

Actualités Salons, Bijoux

Les exposants français disent « grazie »

Homi Fashion & Jewels – Février 2020

Avec un nouveau directeur à sa tête, une sectorisation revisitée et surtout un salon désormais séparé en deux temps différents, l’un dédié à la maison, l’autre à la mode et aux accessoires, Homi est en pleine évolution. Nous avons demandé aux exposants français pourquoi ils l’avaient élu, qu’ils soient des habitués ou bien qu’ils y présentent leurs nouveautés, pour la première fois.

Par Marianne Dorell

Anne Ghez

« Nous venons de connaître un changement de propriétaire et, pour la diffusion en Italie, il était indispensable d’être ici. La marque ne fait plus de bijoux mais se concentre sur l’offre d’accessoires pour cheveux qui pourrait séduire des Profumerie, ces parfumeries à l’italienne qui vendent des produits de beauté, mais aussi beaucoup de bijoux et d’accessoires, ou encore des salons de coiffure, des boutiques multimarques d’habillement ou d’accessoires. »

Rosi Merighi,
agent commercial
Page Facebook Anne Ghez

De Punta en Blanco

« Je viens depuis des années à la session de janvier. Les salons parisiens sont devenus bien trop chers : pour le même espace, on débourse plus du double comparé à Milan. Et leur fréquentation a chuté. Mes panamas made in Équateur se vendent entre 90 et 120 euros et trouvent ici une clientèle très variée : il y a encore beaucoup de vraies chapellerie en Italie, des multimarques, des boutiques saisonnières ou de maillots de bain, des antiquaires… qui viennent compléter leur collection avec des chapeaux haut de gamme ».

Marina Gutiérrez-Berga
Gérante
depuntaenblanco.fr

Le Voyage en Panier

« Cela fait 15 ans que nous venons à Homi pour toucher le marché italien et plus particulièrement des boutiques de prêt-à-porter, accessoires, bijoux et décoration. Cette session est désormais également beaucoup plus internationale grâce à la concomitance du Mipel et du Micam. Je viens de retrouver des clients japonais très importants que je ne voyais plus depuis un moment. L’accès est simple, on peut se garer juste devant : ça simplifie la vie ! »

Dominique Friedmann,
dirigeant
levoyageenpanier.fr

Maylee

« C’est la première fois que je viens ici. Je suis basée à Menton où je possède une boutique. Une grande partie de ma clientèle est italienne et apprécie particulièrement mon offre colorée. Je me suis dit qu’il y avait un potentiel à explorer. Mon offre textile est complétée par des trousses et des sacs, pièces uniques, fabriqués en Inde. »

Maylee,
gérante
mayleementon.com

Naturellement

« Depuis plus de 10 ans nous venons ici à la rencontre de boutiques de vêtements, des multimarques, des parfumeries, des coiffeurs. Un détail appréciable : on reçoit les coordonnées GPS de l’endroit où l’on peut charger et décharger et le salon est bien sectorisé. Il nous manque juste le bar en libre-service pour inviter nos clients ! »

Bernard Garneau, à gauche,
en compagnie d’un collègue
Gérant
bijouxnaturelements.com

Nusa Dua

« Nous sommes établis au Grau du Roi (Gard), depuis 1991 et cela fait 4 ans que nous venons à Homi tout en faisant Maison&Objet et d’autres salons en province. Notre clientèle ici est 100 % italienne et il s’agit essentiellement de boutiques saisonnières, bijouteries fantaisie et parfumeries. La demande est similaire à la France, mais on apprécie particulièrement cette clientèle fidèle. L’ambiance est très bonne et le staff très sympa. »

Guillaume Ribard,
gérant
nusadua-bijoux.fr

Ribambelle

« Cela fait 32 ans que nous faisons des bijoux pour enfants et sommes toujours à la recherche de nouveaux clients, des bijouteries ou des concept stores qui souhaitent compléter leurs offres. Nous avons remarqué que les Italiens se déplacent moins qu’avant sur les salons français, alors nous venons à eux. Ici, nous rencontrons également des détaillants provenant d’Asie, d’Amérique du Nord ou du Sud. Ils viennent voir nos modèles inédits. C’est toujours un plaisir de venir à Homi. Les gens y sont plus détendus qu’ailleurs et, au niveau organisation, j’apprécie qu’ils mettent en avant une sélection d’artisans ou de petites structures. Ailleurs, on leur réserve plutôt les allées moins visibles. »

Julien Constantini,
cogérant
ribambelle.com

Satellite

« Nous avons une boutique à Milan, une autre à Rome. Les Italiennes aiment beaucoup la marque car elles apprécient nos collections glamour et raffinées. Elles reconnaissent le travail et la qualité de nos produits. Elles sont particulièrement séduites par nos boucles d’oreilles  imposantes et par nos récents modèles en marqueterie ou en plume. Nous sommes là pour toucher le marché italien, mais aussi une clientèle internationale : japonaise, russe, mexicaine. Il faut dire qu’en Italie, il y a beaucoup de très beaux points de vente même dans des petits villages. »

Ludovic Delpierre,
Directeur Commercial
satelliteparis-boutique.com

Showroom Nathalie Lacroix

« Je viens présenter ici plusieurs créatrices car les Italiens aiment la qualité et apprécient la découverte d’articles différents de ce qu’on voit d’habitude. Un grand nombre des détaillants que l’on rencontre ici ne sort pas d’Italie pour sa sélection. Le programme VIP, qui invite des acheteurs à se rendre sur place, me paraît efficace et nous avons beaucoup apprécié l’initiative du salon d’offrir des packshots gratuits pour faire découvrir les services proposés ».
natalielacroix.com

Vera Pilo

« Depuis 4 ans, je participe aux deux sessions d’Homi car c’est un très bon salon. J’étais plutôt rattachée à l’univers déco et maintenant à celui de la mode et des accessoires. Le fait qu’Homi Fashion&Jewels se déroule en même temps que le Mipel et le Micam nous apporte une nouvelle clientèle. J’apprécie l’organisation du salon qui est simple et efficace : on accède facilement au parking, tout est au même étage, le stand est livré clés en main. La clientèle (bijouteries fantaisie, profumeries, bureaux de tabac, boutiques chics ou plus touristiques) est fidèle et passionnée dans ses choix. Notre offre très variée, de 10 à 250 euros, s’adapte à toutes les demandes. Il est important d’avoir sa traductrice car les anglophones ne sont pas nombreux. Ce qui est sûr, c’est que ce salon est bien plus convivial que les autres ! »

Vera Pilo,
créatrice et gérante
verapilo.com