Le magazine des accessoires de mode

Lien vers le facebook Lien vers le instagram Lien versle linkedin Nous contacter par mail

Accessoires textiles, Maroquinerie

Accessoires lifestyle

Les sacs Cabaïa à l’assaut des maroquiniers

Après les bonnets à pompons et les chaussettes inséparables, la marque française propose des sacs à dos, pochettes, trousses et sacs de voyage.

S’il y a une griffe d’accessoires de mode qui semble être passée au travers des mailles du filet tendu par la Covid-19, c’est bien Cabaïa ! Interrogés sur la façon dont les deux entrepreneurs, Emilien Foiret et Bastien Valensi, traversent la crise, le premier affirme ne pas avoir eu (trop) de problèmes d’approvisionnement depuis la Chine, accusant juste un peu de retard dans les livraisons et seulement une dizaine d’annulations ou réductions de commande sur leurs plus de 1 000 revendeurs (multimarques de prêt-à-porter, jeaneurs, concept stores et maroquiniers). Raison invoquée : « nous ne sommes pas dépendants du tourisme. Notre communauté achète là où elle habite ». Certes… Mais Cabaïa a aussi su capter sa clientèle en la sollicitant régulièrement, par newsletter ou via Instagram, pour connaître son avis sur un prototype, une couleur… En se concentrant, au lancement, sur un mono produit — le bonnet à pompons interchangeables — Cabaïa a gardé des forces pour développer son vocabulaire marketing et un merchandising dynamique, comme le barobonnets.

Par ailleurs, Cabaïa a expérimenté une nouvelle forme de commerce : le pop-up store. Dès 2015, les dirigeants installent un bar à bonnet en plein centre commercial de Vélizy 2. De quoi attirer du monde… Et vendre, nous dit-on, 300 pièces en une seule journée ! Aux magasins éphémères s’ajoute une stratégie commerciale cross canal. La volonté étant de devenir une référence d’accessoires globale, les deux complices créent la guinguette à chaussettes, avec des paires inséparables grâce à un système de boutonnage qui permet de les relier pendant le lavage. En mars 2020, fidèle à son éthique Animal’s friendly, la marque va même s’engager sur le terrain de la défense animale au profit de la SPA.

#freeyourgenius, le tagline qui fédère la communauté Cabaïa

En 2019, Cabaïa se lance sur le marché de la maroquinerie lifestyle avec des sacs à dos, fournis avec 2 pochettes extérieures interchangeables — ce qui en fait un article personnalisable — fixées grâce au système Molle. Mais aussi des sacs de voyage, pochettes et trousses de voyage. Le concept s’intitule Le tour du monde en 80 sacs. Les modèles sont conçus en France, garantis à vie, fabriqués en Chine dans une matière plastique, qui bénéficie du label Oeko-Tex (CQVD : elle ne contient aucun (ou presque) produit chimique nocif). Ce nylon 900D déperlant est vegan, de même que les poignets qui sont en PVC ou en nylon. Un argument auquel les Millenials sont sensibles.

Sur le même thème :

Notre sélection de sacs vegan 

Nous avons testé pour vous

Au printemps-été 2019, les 8 agents commerciaux* qui sillonnent la France les proposent aux maroquiniers. Emilien Foiret dit avoir écoulé 60 000 modèles dans ce réseau de distribution. En 2020, alors que le commerce est atone, il en comptabilise 150 000 chez Edisac, Rayon d’Or, Stalric, Travel Bags… « Les maroquiniers sont ravis de pouvoir proposer autre chose que les produits qu’ils vendent depuis des années, assure le dirigeant. Ils sont preneurs de nouveautés, couleurs et articles lifestyle ». Voici de quoi faire bouger un secteur que C+ accessoires encourage à évoluer depuis 30 ans…

A ce jour, 250 maroquiniers français ont dit oui à Cabaïa qui compte bien continuer sur sa lancée et ancrer ses produits dans une dynamique plus écolo avec des sacs en nylon recyclé et 30 % de la gamme de bonnets en acrylique ou laine recyclé. Le but ? Convoquer, en 2021, un audit B.Corp pour évaluer l’impact social et environnemental de l’entreprise.

*L’équipe commerciale de Cabaïa est composée d’un directeur, une assistante, 8 agents commerciaux sur la France et 3 à l’international.

Par Florence Julienne