Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Maroquinerie

Lipault X Jean Paul Gaultier

Capsule mode maroquinerie 

Le groupe Samsonite, géant du bagage et des articles liés au voyage et la Maison de Haute-Couture, collaborent pour une collection commerciale.

La rencontre entre Lipault, marque française de bagagerie féminine, appréciée pour sa palette de coloris vifs et Jean Paul Gaultier, monstre sacré de la mode, a ceci d’improbable que les routes du marché grand public croisent rarement celles des podiums des défilés de la Couture Week… Sauf pour les licences ! En l’occurrence, côté accessoires de mode, Jean Paul Gaultier en possède une pour les montres (avec le groupe TWC), une pour les parapluies (avec Guy de Jean), mais plus aucune pour les bijoux et les sacs. Aussi, « nous avons pu travailler sur de nouveaux articles comme la banane ou le sac à dos » indique Sophie Waintraub, P.D.G. de la marque Jean Paul Gaultier. La voie étant libre, Jonathan Dory, P.D.G. Lipault, raconte : « Nous avons demandé à M. Gaultier de retravailler le best seller de notre core business, la valise Originale Plume. Nous souhaitions qu’il y apporte sa touche personnelle et qu’il nous fasse des propositions de sacs à main ». Dont acte.

Des valises sages à l’extérieur, sexys à l’intérieur, à partir de 215 €
La capsule automne hiver 2018-2019, dessinée par la directrice de création, Isabelle Aout, et son équipe, « colle à l’ADN monochrome de Lipault tout en y apportant de la nouveauté ». Elle est sage à l’extérieur (cuir de veau, rayures tennis sur toile de nylon, coloris bordeaux et noir), délicieusement sexy à l’intérieur ! En effet, l’aménagement des 3 valises (cabine, moyenne et large) a l’apparence d’un corset vintage rose poudré, avec attaches de porte-jarretelles, résille extensible pour les poches et détails de tissu matelassé… Un style inspiré par le costume masculin et le corset aux seins coniques que portait la chanteuse Madonna, lors de son Blonde Ambition Tour, en 1990. Outre la fabrication des modèles, Lipault a adapté les lignes voyage et cuir* aux prix du marché grand public,
soit entre 70 et 270 €.


Chez les détaillants multimarques, à partir du 20 août 2018
La bonne nouvelle pour notre secteur d’activité est que Lipault X Jean Paul Gaultier désire être présente chez les maroquiniers – actuellement la marque possède une cinquantaine de revendeurs en comptant les grands magasins –, à condition que ces derniers entrent dans la logique d’expériences de marques largement décrite dans notre dernière édition papier spécial maroquinerie. Les dispositions requises, pour la visibilité, sont une exposition en vitrine et un follow-up (suivi) à l’intérieur du magasin et, pour le conseil, une compétence produits. La commercialisation débute en ce moment auprès des revendeurs, qui seront livrés pour le 20 août. Outre l’aspect communication, « cette collection est un outil pour élargir la distribution à l’international et pénétrer le monde de la mode, explique Arne Borrey, président Samsonite Europe. Le nom de Jean Paul Gaultier assied notre crédibilité ».

 

Hanne Gaby Odiele : une égérie à double personnalité
Pourquoi Gaultier ? « Parce qu’on se ressemble !, réplique Jonathan Dory. Gaultier a toujours repoussé les limites, parfois à contre courant. Idem pour Lipault ! Quand toutes les marques se sont focalisées sur les bagages rigides, Lipault s’est concentrée sur des matières souples et soyeuses, des formes déstructurées… ». « Lipault X Jean Paul Gaultier joue sur l’ambivalence entre l’homme et la femme, renchérit Arne Borrey. Nous ne cherchons pas à être classiques, mais à provoquer ! ». La preuve avec le choix du top model Hanne Gaby Odiele. Sélectionnée pour « son regard et sa personnalité », elle a récemment fait son coming out intersexe et est activiste au sein de l’association Interact Advocates. De quoi entrer en plein dans la tendance du gender fluid, autrement dit une identité non sexuée… Faire plus avant-garde aurait été difficile ! Ce casting audacieux est légitime car en accord total avec l’ADN Gaultier. En effet, le créateur a toujours revendiqué la mixité des genres féminins/masculins. En cautionnant cette option, l’ex-enfant terrible montre qu’il a tout d’un vieux sage de la mode.

Par Florence Julienne

* La ligne voyage, baptisée « Ampli », comprend :  cabas, sac week end, valise, trousse de toilette, housse de bagages.
La ligne cuir comprend : sac « Compil », modèle« Boston » extensible, shoppper, sacs à dos, banane « Slow » qui se transforme en cross body.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer