Le magazine des accessoires de mode

Lien vers le facebook Lien vers le instagram Lien versle linkedin Nous contacter par mail

Agenda Salons Parisiens

Who’s Next

Du 4 au 7 septembre 2020
Salon reporté en octobre aux côtés de Première Classe Tuileries

Annonce faite le 4 août 2020

Retrouvez l’actualisation de cet article en cliquant sur ce lien.

Salon international du prêt-à-porter, de l’accessoire, de la beauté et du lifestyle
Lieu :  Parc des expositions,
 porte de Versailles, Paris.
Horaires : 9 h 30 – 19 h (sauf lundi 17 h)
Organisateur : WSN Développement
Prix d’entrée du badge donnant accès à Who’s Net et à la plateforme digitale : gratuit pour les acheteurs

Cliquez ici pour obtenir un badge.
whosnext.com
Instagram : @whosnextdotcom

Collections automne / hiver 2020 et printemps/été 2021

Le programme des salons est actualisé au fur et à mesure.

Pour recevoir l’essentiel de notre actualité

Who’s Next / Restart : accessoires de mode, prêt-à-porter, lifestyle, beauté.

Pour le printemps/été 2021, Who’s Net accueille les salons Riviera (beachwear) et Interfilière (matières et accessoires pour la lingerie, swim et sport).

Traffic / Rethink : innovations, solutions, service, expertise, networking, opportunités, talks, workshops, prises de paroles…

Le salon Traffic, créé par la Fédération Française du Prêt-à-Porter Féminin, rejoint Who’s Next. Le but ? Aider les distributeurs et marques de mode à mieux s’adapter — digitalisation, logistique, agencement — au « monde d’après » qui sera, selon les organisateurs, « de plus en plus digitalisé et data driven* ». :

*data driven : approche qui consiste à prendre des décisions stratégiques sur la base d’une analyse et d’une interprétation des données.

Impact / Reset : créations éco-responsables et actions en faveur de la transition écologique et solidaire.

#actnowforpositivefashion. Créé en septembre 2019, Impact accueille les acheteurs, les marques, les médias, les entreprises françaises et internationales qui s’interrogent sur l’évolution du marché de la mode et souhaitent se transformer.

Nouveau ! En septembre 2020, WSN Developpement, organisateur, est partenaire de Paris Good Fashion. Cette association loi 1901 fédère des acteurs professionnels (entreprises, créateurs, ONG, institutionnels…) autour d’actions concrètes pour accélérer la transition du secteur vers une mode plus durable et une intelligence collective. L’objectif vise à créer un changement systémique pour faire de Paris la capitale d’une mode plus responsable d’ici 2024, année des Jeux Olympiques.

Sur le même sujet :
Impact, le salon de la mode RSE

Impact

Vimeet : plateforme digitale

Vimeet permettra aux visiteurs qui ne peuvent se déplacer sur Paris de prendre rendez-vous online pour découvrir les collections.

Entretien avec Frédéric Maus, directeur général des salons Who’s Next et Premiere Classe

« Nous devons relancer notre filière. »

 

C+ accessoires/Florence Julienne : Pourquoi avoir choisi de maintenir l’édition de septembre ?
Frédéric Maus : Le 15 mars 2020, du jour au lendemain, fabricants, marques et distributeurs ont dû cesser toute activité et personne ne savait quand ils reprendraient. Pendant 2 mois et demi, ils n’ont quasiment pas fait de business. Par ailleurs, beaucoup de visiteurs nous ont manifesté leur envie d’être présents. Nous avons le devoir d’accompagner tous ces gens qui ont décidé de rouvrir au moment où ils le pouvaient. Notre métier consiste à faire en sorte que la profession se retrouve. Pour ceux qui seront là, c’est un moment important. Nous devons relancer notre filière.

Ne craignez-vous pas de faire prendre un risque à vos exposants ?
Quel est le plus gros risque ? Ne pas se voir pendant un an ? Des visiteurs ont un profond besoin de savoir comment ils vont réagencer leur boutique ? Que vont-ils mettre comme offre ? Vont-ils introduire du sustainable ? Se conceptoriser ? Beaucoup nous disent « merci de tenir ». Vu ce que l’on vient de vivre, risque ou pas, nous sommes dans une situation compliquée. Pendant le confinement, nous avons été en contact très proche avec les acheteurs via notre enquête et les fédérations (de la chaussure, de la maroquinerie, du prêt-à-porter…). Nous avons été sollicités par notre écosystème pour maintenir ce lien. Nous allons prendre ce risque ensemble.

Sur le même sujet :
Etat des lieux des préoccupations actuelles et futures des multimarques de mode.

Enquête WSN

Pourquoi ne pas avoir reporté le salon à la Fashion Week Paris ?
Certaines personnes ont besoin d’être présentes à ce moment de l’année. Who’s Next (début septembre) et Premiere Classe (fin septembre) visent deux populations différentes.

Qu’est-ce qui pourrait vous faire renoncer au dernier moment ?
Une interdiction administrative.

Quelles mesures sanitaires accompagnent le salon ?
Les nouvelles sont plutôt rassurantes sur le front de l’épidémie, mais la sécurité de nos collaborateurs, partenaires, exposants et visiteurs est notre priorité absolue. Port du masque ou de la visière obligatoire, désinfection des mains, distanciation physique, nettoyage renforcé… Nous mettons tout en œuvre pour permettre de profiter au maximum de l’événement dans des conditions de sécurité optimales.

A quoi ressemblera l’édition Who’s Next septembre 2020 ?
Nous souhaitons être expérenciel à travers de nouvelles présentations, dynamiques et notamment en ce qui concerne les assortiments et associations de produits, pour garantir aux visiteurs un maximum d’inspiration. Nous sommes en train de travailler sur les plans. Le salon promet d’être surprenant et intéressant dans sa lecture. Vu le contexte, il sera plus petit, regroupé sur 1 seul hall, mais nous serons denses dans la pluralité de notre offre et de nos informations, notamment via notre programme de conférences. Et, bien sûr nous aurons des accessoires de mode.

Vous êtes-vous fixé un objectif quant au nombre d’exposants ?
Nous sommes en capacité d’accueillir tous ceux qui ont besoin d’exposer mais je ne peux vous communiquer de chiffres à ce stade.

Allez-vous proposer à des marques qui se retrouvent sans salon (annulation de Maison&Objet et Bijorhca) d’exposer chez vous ?
Evidemment, s’ils le souhaitent…

Quelles facilités financières accordez-vous aux exposants ?
Nous avons augmenté au maximum la remise possible et nous autorisons l’échelonnement des paiements jusqu’au salon, sans majoration.

Quid des internationaux ?
Nous avons beaucoup de réservations de la part de sociétés étrangères qui n’attendent qu’une chose : pouvoir confirmer. Dans le cas où ils auraient un empêchement de force majeure, ils seraient totalement remboursés ou en crédit sur la session de janvier 2021 avec des avantages financiers.

Quelles mesures pour encourager le visitorat ?
Gratuité pour tous les acheteurs et potentiels acheteurs. Nous avons ouvert les accréditations 15 jours avant la date habituelle et avons enregistré un démarrage que nous n’avons jamais connu.

Pourquoi une plateforme digitale alors qu’il y a déjà une application mobile ?
Nous y ajoutons une fonctionnalité importante. Un acheteur au Japon, au Mexique… peut sélectionner une marque, réserver un créneau, pour avoir un échange en visioconférence. L’inscription est offerte.

Quid de la rediffusion des conférences online ?
Une bonne partie du contenu sera diffusée en live ou en accès replay, relayé par les médias partenaires. Il y aura également des instalive comme pendant le confinement. 

Qu’est-ce que cette situation inédite dit sur la façon de faire évoluer le salon ?
En 2021, nous continuerons de modifier profondément les choses, à travers Impact, Traffic et en créant potentiellement de nouveaux évènements. Nous voulons être au plus près de l’actualité mode et de son évolution en termes de création, collection, distribution.

Conférences

« Ensemble, construisons la mode de demain ! »

“Restart, Rethink, Reset”  : pour relancer le business et ouvrir à chacun le spectre des possibles, Who’s Next propose un programme de conférences sur 4 jours traitant de problématiques actuelles autour de personnalités.

– « Changer la mode » : keynote d’ouverture
– L’omnicanalité : un enjeu majeur pour la mode
– Comment faire un made in France plus innovant ?
– Marketing digital, quels nouveaux enjeux RSE ?
– La digitalisation des Fashion Weeks est-elle souhaitable ?

Le programme complet sera révélé cet été.

#WSNcommunity #StrongerTogether #ResetFashion