Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Accessoires textiles, Maroquinerie

Prix Talents de mode 2017

La chaussure à l’honneur

La griffe Testas Van Hoof a été récompensée du prix « Coup de cœur » par le jury du concours lyonnais.

Les noms des lauréats du concours Talents de Mode 2017, qui récompense chaque année de jeunes créateurs innovants, ont été révélés le 1er juin 2017. Présidé par le couturier Julien Fournié, le jury a décidé d’attribuer le 1er prix mode à la marque de prêt-à-porter unisexe Lester Larson. Chapeautée par les créatrices Violette Page et Marion Donnot, la griffe a été récompensée pour les chemises de sa « collection 0 », déclinables en quatre tailles, quatre couleurs et quatre longueurs différentes. Faites de sergé poly-coton, ces créations ont la particularité de pouvoir être utilisées tant en simple chemise qu’en veste ou bien en pardessus. Lester Larson a remporté un prix d’une valeur de 12 500€, lequel comprend un chèque de 2 500€ remis par le Village des Créateurs – organisme à l’initiative de l’événement — un corner éphémère aux Galeries Lafayette de Lyon Part-Dieu, de même qu’un stand lors du prochain salon parisien Who’s Next.

Le 1er prix business a quant à lui été décerné à Duoo Hopeful. La toute jeune marque de sous-vêtements masculins, créée en 2016 par Yohann Bathelemy, Antoine Serouille et Romain Robert, a tapé dans l’œil du jury grâce à ses slips et boxers 2.0. Leurs créations, composées notamment de fils d’argent, protègent des ondes des smartphones de même que des bactéries. Les trois compères ont également été récompensés à hauteur de 12 500€ par le jury lyonnais.

 

Enfin, c’est la griffe brusseloise Testas Van Hoof qui s’est vue remettre le troisième et dernier prix, celui du « coup de cœur ». Ses créateurs Miléva Testas et Axel Van Hoof ont su séduire le jury avec leur première collection faite main, inspirée à la fois des sandales traditionnelles japonaises et des plateformes « Chunky » très en vogue dans les Seventie’s. Une dotation de 8 000€, comprenant notamment un espace lors du prochain Who’s Next, a été remise aux deux designers.

Par Vadim Rubinstein