Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Bijoux

30 ans d’actualités
Bijoux & Montres

Le but de ce travail d’archives ?
Retracer 30 ans d’histoires d’accessoires de mode
. A travers de très nombreux articles,
parus entre 1989 et 2019, nous avons mis à jour, rapproché et comparé ce qui fut avec ce qui est.
Beaucoup posent des questions qui sont toujours d’actualité. Mais une règle s’impose :
plus fortes sont les convictions, meilleurs sont les projets.
Morceaux choisis.

Accessoires au masculin

Septembre 2000, N° 71

« C’est un marché prometteur. Les produits basiques, les bagues et les pendentifs carrés fonctionnent bien », Georgios Tsaklidis, exposant de Casabo.


En 2017, C+ accessoires prescrit les nouveaux must en matière de bijou masculin : les bracelets, qui représentent plus de la majorité des ventes du bijou mode homme, après la montre.

Novembre-Décembre 2017, N° 175

Charles Jourdan

Octobre 2001, N° 78

« Charles Jourdan renforce son pôle maroquinerie dans son usine de Romans-sur-Isère (Drôme) avec des sacs plus mode », Marion Fourgeot. Les autres articles sont fabriqués sous licence : ceintures hommes (Collaert), foulards (Hamberger), lunettes (Airess), cravates (Prady-L’Aiglon) et bijoux (Diad’m).



Passé, présent, avenir… Dominique Roger, MRC Groupe, devenu propriétaire de la marque Jourdan bijoux en 2017, raconte l’épopée des bijoux.

Octobre 2001, N° 78

Bijouterie fantaisie, joaillerie, quelle frontière ?

Septembre 2003, N° 89

« La bijouterie fantaisie est un domaine de créativité qui peut s’exercer d’autant plus facilement que nous n’avons pas la contrainte du métal précieux », Christine Laaban, Babylone.
« La joaillerie s’est éloignée de son propos initial, qui était l’objet de parure, au profit de la mise en valeur de gemmes de grand prix, qui définissent un statut social », Jacques Manière, Patrick Lionnet Joaillerie.
« Notre force est d’exporter des milliers de références, tendance ethnique avec un excellent rapport qualité/prix », M. Poupard, Atoll/Palme, grossiste depuis 1990, figure de la profession.



En 2014, C+ accessoires revient sur une possible cohabitation entre la joaillerie-bijouterie traditionnelle et l’univers de la Fantaisie. Extraits.
« Le réseau Fantaisie n’est pas prêt à recevoir 6 ou 7 marques de montres de mode », Christophe Bizot, Fossil.
« La diversification nous amène de nouveaux clients », Bertrand Malique, La Malmaison.
« On doit être là où le client est. S’il veut nous trouver dans le métro, on y sera ! », Yacine Challal, ex-Thomas Sabo, aujourd’hui Carré Y.
« Nous sommes allés chercher en Fantaisie des produits pour égayer nos vitrines HBJO.
Nous avons pallié un manque », Jean-Luc Gauthier.

Septembre 2014, N° 162

Nature bijoux
Voyage au coœur de la matière

Septembre 2009, N° 128

Comme son nom l’indique, la marque fondée par Jean-Daniel Christin puise ses origines dans les entrailles de la terre, les richesses de la flore et les fonds marins.


En 2009, C+ accessoires part en reportage chez Kor Landa, aux Philippines, là où se travaille la matière, objet de toutes les expérimentations.
2018 : Amaury Christin renforce la créativité des bijoux Nature, structure l’offre et répond aux attentes du secteur Précieux.
Comme quoi la nature est précieuse…

Décembre 2009, N° 130


Janvier-Février 2018, N° 176

La montre gagne la distribution en bijouterie fantaisie

Septembre 2009, N° 128

Trois acteurs illustrent ce marché : les spécialistes en horlogerie, les griffes exploitées sous licence et les marques de bijouterie fantaisie qui voient dans ce produit un axe rentable de diversification.



Novembre 2016, C+ accessoires introduit un dossier complet sur la montre, nouvel accessoire de mode.

Exposition C+ accessoires

Septembre 2011, N° 142

Cahier des charges : réaliser un bijou en utilisant au moins 60 % de papier C+ accessoires.
20 créateurs jouent le jeu.
Lieu : Eclat de mode.

Décembre 2011, N° 144