Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Maroquinerie

Académie du cuir

Formation aux métiers du cuir

Le Pôle Cuir du CFA du pays de Montbéliard et le lycée Les Huisselets coordonnent leurs actions.

L’Académie du Cuir est le nom donné à la collaboration inédite entre le Pôle Cuir du Centre de Formation d’Apprentis (CFA) du pays de Montbéliard et le lycée professionnel Les Huisselets. Cette entité ne bénéficie pas de « structure », a proprement parlé. Ce sont les Ateliers de la Lizaine, racheté en 2017 et situés rue du Maréchal de Lattre de Tassigny, dans la même rue que le lycée, qui centralisent les demandes et proposent une formation de FMA (Fabricant de Maroquinerie d’Art N.D.L.R.), niveau Bac professionnel, BTS et Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Coupeur. L’enseignement de Sellier Maroquinier d’Art reste géolocalisé à Bethoncourt, dans les locaux du CFA Montbéliard.

Ensemble, ils « mutualisent une offre complète de formations (initiale – CAP, Bac professionnel, BTS – continue, apprentissage, reconversion) spécifiquement adaptées aux besoins des entreprises, pour initier des jeunes de plus de 16 ans et des adultes en reconversion, et pallier le manque de personnel dans le secteur du cuir […] Ainsi, la Bourgogne Franche-Comté, qui emploie 2 300 salariés en maroquinerie, va voir ses effectifs doubler d’ici dix ans », indique le Conseil National du Cuir, représentant la filière Cuir.

Notez que la formation aux métiers du cuir proposée par l’Ecole Boudard, intégrée depuis 1994 au CFA (auparavant il s’agissait d’une école indépendante N.D.L.R.) est destinée à la maroquinerie de luxe (à 98 % pour Hermès, mais aussi Louis Vuitton, Chanel…). Elle permet aux apprentis de bénéficier d’un savoir-faire coffre-fort, comprenez de maÎtriser chaque étape de la fabrication d’un sac. Une expertise qui fait le prestige d’Hermès…

A propos du pays de Montbéliard  : Montbéliard Agglomération a fusionné, le 1er janvier 2017, avec les Communautés de communes des Balcons du Lomont, du Pays de Pont-de-Roide, des 3 Cantons et 9 communes de la Vallée du Rupt (Allondans, Dung, Echenans, Issans, Présentevillers, Raynans, Saint-Julien-lès-Montbéliard, Sainte-Marie et Semondans), formant ainsi une nouvelle entité administrative forte de 72 communes et de 142 000 habitants sur un territoire de 450 km².