Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Bijoux

Acquadila

Culture méditerranéenne

Les modèles créés par Laurence Alessandri soufflent sur la mode des bijoux fantaisie comme le Mistral sur le vieux port de Marseille.

Cette ex-designer maroquinerie pour Tintamar, a quitté Paris pour Marseille en 2007. L’appel du soleil… En se promenant sur le port, le décor l’inspire et elle décide de créer des bijoux, qui évoquent cette culture de la mer Méditerranée et portent un nom corse « Acquadila » (petite source). Elle dessine anneau d’amarrage, nœud marin et pare-battage et demande à un fabricant local de lui créer les moules correspondants, pour y injecter de l’élastomère. Les liens, eux, sont en suédine. Aujourd’hui, son atelier embauche 3 personnes et les gammes ont évolué. Laurence Alessandri a introduit du laiton plaqué argent, or 18K (1 ou 3 microns), des pierres (amazonite, pierre de lune, labradorite ou fossile) et quelques perles de verre turquoise, corail, rose, jaune… Les prix publics pratiqués sont environ 30 € pour une bague, 50 € pour un bracelet, 70 € pour un pendentif et 100 € pour un sautoir. Le printemps-été 2015 est la 5e collection d’Acquadila, qui est distribuée par 80 points de vente en France, via le salon Bijorhca et 2 représentants, possède un client/agent en Grèce, un agent au Portugal et vient de signer avec Venizi (Belgique), pour être accessible via son réseau. La créatrice attribue son succès au capital sympathie de sa marque : « Portez un bijou Acquadila, c’est décider que la journée sera belle ». Elle entretient cet enthousiasme avec une communication chaleureuse « Think samba and feel different », « Summer is blue », « White, sable et acqua ». « Une seule collection par an ne suffit pas », nous avoue la créatrice. Elle souhaite développer de nouvelles idées pour l’hiver, comme introduire du plaqué or rose.

Voir la collection printemps été 2015