Le magazine des accessoires de mode

Lien vers le facebook Lien vers le instagram Lien versle linkedin Nous contacter par mail

Bijoux

Forum de discussion

Assor développe l’entraide entre horlogers/bijoutiers

Amélie Malbert, à la tête de ce groupement de bijoutiers, joailliers et horlogers indépendants, anime un réseau d’échanges directs entre ses adhérents.

Le but d’Assor ? « Que nos 75 affilés, soit près de 95 points de vente, situés en centre-ville ou centre commercial ne se sentent pas isolés ! », nous répond Amélie Malbert. Cette spécialiste a travaillé pendant 13 ans pour le Groupe Dalloz en tant que responsable commerciale sur le secteur sud-ouest. Il y a 1 an, elle a repris Assor à Jean-Luc Sanchez. Depuis 1998, ce groupement d’horlogers bijoutiers se déploie dans une dimension humaine et familiale (1 seule personne pour manager la structure). Il réalise des analyses croisées sur l’activité des boutiques fédérées — comprenez ayant un chiffre d’affaires compris en 180 000 et 1,6 m € — et permet de bénéficier de remises auprès de fournisseurs partenaires. Mais l’originalité est que les membres ont également la possibilité de discuter entre eux grâce à un groupe on line fermé. Les points abordés sont des demandes ou conseils pour choisir une marque, les produits phares, les tendances du marché régional et national, la diffusion d’information et la rétrocession.« Imaginez un commerçant auquel un client demande un bijou en émeraude. Or l’Inde reconfinant, il n’y a plus de stocks disponibles. Via notre forum, il peut se mettre en relation avec ses confrères et leur demander s’ils peuvent le fournir », nous explique la dirigeante.

Une démarche dans l’air du temps ! De plus en plus de détaillants se regroupent de manière formelle (comme ici) ou informelle (notamment sur Facebook) s’assurant ainsi une communication sans filtre.

Forums de discussion, un outil fiable pour faire de la remontée terrain

Pour cela, Amélie Malbert a même développé des visioconférences. Cet esprit collégial se retrouve dans l’application de toutes les décisions inhérentes au groupe : posters créés pour animer les commerces — Saint-Valentin, baptêmes et communions, mariages, fêtes des mères et pères —, catalogue de Noël… « Nous fabriquons une base de catalogue générique ainsi que la couverture, puis, à la demande de nos adhérents, notre graphiste peut concevoir des pages personnalisées avec la sélection de produits et de marques présents sur le point de vente », poursuit-elle.

Les films réalisés par Assor, dont nous vous proposons ci-dessous quelques exemples, affichent cette volonté d’accompagnement, en termes de communication.

Par Florence Julienne