Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Bijoux, Maroquinerie

Baromètre Eurelia

Tendances 2014

Le fédération, qui regroupe 90 enseignes tous secteurs confondus, fournit la tendance d’évolution des chiffres d’affaires 2014.

«  La conjoncture économique française au 1er semestre 2014 n’a pas favorisé l’activité du commerce spécialisé. Des baisses de fréquentation sont relevées dans tous les secteurs. Ce phénomène, déjà bien connu des centres commerciaux, commence à s’intensifier en centre ville. Les pures players gagnent des parts de marché. L’Espagne confirme qu’elle redémarre, mais la crise aura été meurtrière, entraînant avec elle des fermetures de boutiques, d’hypermarchés et de centres commerciaux. Les salaires amputés favorisent la montée des concepts discount/bas prix et le système bancaire est en berne. L’Italie est optimiste avec 3 mois en positif (cf. + 2 % chacun), mais le nombre des ventes 2014 en croissance reposent plus sur les promotions que sur le pouvoir d’achat retrouvé. Le textile « mass-market » est fragilisé. En Allemagne, le résultat se clôturera probablement en positif, mais le marché semble montrer un tassement : la forte montée d’internet met à mal le magasin « physique » et la stabilisation des salaires ne pousse pas à la consommation. Les autres marchés parviennent, quant à eux, globalement à se maintenir. Autres faits marquants : l’ arrivée de faillites des centres commerciaux qui, après avoir touché les USA, devient réalité en Europe et  l’âpre bataille dans le secteur « prêt-à-porter mass-market » où, l’arrivée à grands fracas du dernier entrant, Primark, semble soudainement faire voler en éclat l’équilibre instauré par une pléthore d’acteurs aux parts de marchés de plus en plus rétrécies » baromètre Eurelia.