Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Actualités Salons

Bijorhca Paris janvier 2015

Retour sur la session

La vitalité du salon international des bijoux fantaisie et précieux va de pair avec celle du marché de la bijouterie fantaisie.

Beaucoup de créateurs se lancent sur le marché de la bijouterie fantaisie. Et pour cause, les investissements sont mesurés : prix des matières premières utilisées accessibles (étain, acier, argent…) contrairement à la joaillerie (or, vermeil, pierres précieuses…) ; fabrication pouvant être gérée en interne dans des petits ateliers et bénéficiant donc de la valorisation d’un « Made in France » ou même « Made in Paris » ; livraisons effectuées rapidement après les prises de commandes donc faibles immobilisations de trésorerie ; prix facial pouvant entrer dans le panier moyen… La chaîne création/production/distribution est « relativement » fluide. Cette souplesse se répercute sur les détaillants spécialisés. Le secteur, encore dynamique, attire les commerçants, au point même que les horlogers bijoutiers traditionnels sortent de l’ornière en s’y intéressant (voir notre table ronde à ce sujet dans notre édition septembre 2014, page 48). De fait, dans un contexte un peu morose, les organisateurs de Bijorhca Paris sont plutôt satisfaits de l’édition janvier 2015. Ils ont accueilli 500 exposants (dont 50 % d’internationaux) et enregistré 13 861 visiteurs, un chiffre qui se tient par rapport à janvier 2014 (14 981). Leurs comptes font état de près de 70 % d’acheteurs français (indépendants, grands magasins, concept stores) ; d’une hausse des visitorats anglais, chinois, hongkongais et espagnol (le bilan économique 2014 de l’IFM a montré que l’Espagne se relève et est à la recherche de « petits prix », voir notre rapport dans C+ accessoires janvier 2015, page 26) ; et d’une baisse « prévisible » de la Russie, Ukraine et Etats-Unis (un marché qui semble échapper à la France malgré la reprise). Ce qu’il faut retenir : Bijorhca Paris résiste au rouleau compresseur de la crise traversée par les salons professionnels de mode généralistes. Reste à diversifier l’offre avec les acteurs de la montre et du précieux. Gageons que l’édition septembre 2015, qui se tiendra du vendredi 4 au lundi 7 septembre 2015, et cette fois en même temps que Who’s Next/Première Classe, va relever ce challenge.