Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Bijoux

Chanaël K

Pure fashion

Deux sœurs, Chanaël, à la création, et Chloé Knopfer, au développement, sont à l’origine de cette marque de bijoux, qui a su conquérir le nec de la planète mode.

Crée en 2011, Chanaël K a séduit des boutiques telles que Merci, Franck et Fils (Paris), Browns (Londres),  The Alchemist (Miami) ou Excelsior (Milan) et des personnalités, telle qu’ Anna Dello Russo, rédactrice en chef du Vogue nippon. Commercialisée via le salon Tranoï, chaque pièce de la collection est fabriquée artisanalement dans l’atelier parisien de la marque. Après avoir perfectionnée sa passion pour les bijoux et les pierres en étudiant la gemmologie et la joaillerie à Anvers, Chanaël ne cherche pas à obéir aux codes et tient à élaborer ses collections avec des œillères, à contre courant, comme lorsqu’enfant, elle désossait les colliers de sa maman pour les façonner à son goût. Elle puise son inspiration aussi bien dans les voyages, l’architecture ou encore dans les  objets antiques… Au final, elle obtient des bracelets brésiliens tissés, réhaussés de pierres, vanités… ; des parures évoquant un Bollywood moderne : boucle d’oreilles et bracelets couvrant respectivement l’oreille et la main, collier XXL… Le dernier-né est un bracelet Scoubidou, vendu 20 €, à la gloire du concept store Colette. C’est frais, c’est léger, c’est typique de la fashion …

Le clip de la dernière campagne a été tourné par Nabile Quenum, photographe de notre prochaine série mode dans l’édition de juillet 2014 de C+ accessoires, et également réalisateur d’une vidéo avec Cate Blanchett pour W.