Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Bijoux

Christian Bernard Group

Enchères judiciaires publiques

Du 16 au 20 juin 2017, Christian Bernard, fabricant et distributeur français de bijouterie-joaillerie, vend 1 500 lots et pièces uniques aux professionnels et aux particuliers.

Suite à la décision prise par le tribunal de commerce d’Evry, le 20 mars 2017, de placer la société Christian Bernard en redressement judiciaire, Artus Enchères a établi un inventaire du groupe Christian Bernard et organise une vente pour lui permettre de recouvrir sa créance. Les pièces proposées sont les bijoux génériques traditionnels (alliances, solitaires, bagues, bracelets, boucles d’oreilles…), à l’origine du savoir-faire de la société, les pierres fines (opales, tanzanites, améthystes, émeraudes…) ; les matières premières brutes (apprêts, tubes en laiton…) ; et des licences du pôle luxe (Morganne Bello, Ginette NY, Maison Margiela). Le prix des bijoux débute à partir de 150 € jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’euros. Notez que la société Christian Bernard a fait l’objet d’une reprise en plan de cession par la société Marcel Robbez-Masson, fabricant de bijoux précieux, dont la division distribution chapeaute l’enseigne So Or. « J’ai été conforté dans ma décision de reprendre Christian Bernard par le sentiment que nos clients communs étaient favorables à cette opération, et par l’adhésion du personnel de Christian Bernard. Grâce à cette acquisition, nous allons pouvoir mutualiser les compétences respectives de nos deux sociétés, préserver l’ADN de Christian Bernard, et créer des synergies propices au développement du nouvel ensemble. C’est une étape importante de consolidation du marché industriel de la bijouterie en Europe » a déclaré le P.-D.G. Frank Robbez-Masson, dans son communiqué du 5 avril 2017. Le Fonds de Consolidation et de Développement des Entreprises a accompagné l’opération. Le tour de table de 40 M€ est souscrit par le FCDE à hauteur de 15 M€ en fonds propres et de 25 M€ par les partenaires bancaires du groupe. La société Marcel Robbez-Masson cible le réseau HBJO, les groupements d’indépendants et les grands comptes. Elle emploie environ 300 personnes en France, au Maroc et au Portugal. Cette acquisition lui permet de compléter son outil industriel grâce à la reprise des usines Christian Bernard dans le Doubs et au Vietnam, avec des perspectives de nouveaux développements à l’export.

Voir le catalogue de la vente en cliquant ici.

Suivre la vente en temps réel sur Drouot live en cliquant ici.