Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Maroquinerie

Création de marques

Les maroquiniers s’y (re)mettent

Quelle mouche pique les détaillants spécialisés ? Selon nos observations sur le terrain, certains proposent des labels en propre. Comment s’organisent-ils ? Quels produits développent-ils ? Et quel est le potentiel de leur entreprise commerciale ? Enquête auprès des intéressés.

Préambule : Ce sujet aborde des initiatives individuelles, qui ne peuvent être qualifiées à ce jour de phénomène. Sensible, il s’est heurté à la discrétion d’interlocuteurs préférant conserver l’anonymat ou ne pas communiquer sur un chiffre d’affaires réalisé. D’où notre intitulé « veille distribution »…

Doléances et histoire de la profession
« Avoir le sentiment d’être la cinquième roue du carrosse, dénoncer des partenariats qui n’en sont pas, s’affranchir du joug des fournisseurs qui “cassent les prix sur Internet”, se donner la possibilité d’inverser le rapport de force… », voici les propos recueillis chez certains professionnels, résolus à se battre pour ne pas perdre des parts de marché ou pour leur survie, dans un contexte qui leur semble de plus en plus défavorable. « Je veux perdurer. Or, dans 10 ans, la moitié des maroquiniers aura disparu, prédit l’énergique Arnaud Izquierdo (Karapace). Créer une griffe me garantit une longueur d’avance ». […]

Par Florence Julienne

Pour lire l’intégralité de cet article paru dans notre édition Papier, numéro 177 de Mai/Juin 2018abonnez-vous !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer