Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Maroquinerie

Hôtel Paris-Tokyo

Le juste rapport proportion, look et prix

Exit sa marque éponyme, Stéphane Verdino décline une nouvelle griffe de maroquinerie aux codes masculins.

“Je suis d’obédience minimaliste, explique le designer ; je souhaite inscrire Hôtel Paris-Tokyo dans l’intemporel”. Comprenez : pas de proportions démesurées mini ou maxi, mais 3 tailles « pratiques » (Large, Medium, Small) adaptées aux besoins de la vie quotidienne. Des cuirs aux coloris classiques (noir ou gris), perforés à la main dans un esprit architectural, un imprimé (Stroke) qui évoque les coups de pinceaux d’un artiste. Seule concession à la mode Automne Hiver 17/18 : un bleu électrique qui donne un « coup de peps » à la collection. « Le luxe ne m’excite pas », souligne le créateur, qui revendique « un bon rapport entre la qualité perçue et le prix ». Ses modèles sont tous en cuir italien, doublés coton, nantis d’un zip YKK et sont dotés d’un « made in Paris ». Là où la stratégie commerciale pratiquée par Stéphane Verdino et Thibaut Renaud, cofondateur et responsable de la communication, diffère de nombreuses marques françaises qui se lancent sur le marché international est son positionnement prix : 295 € le Zip Bag en cuir taille medium ou le 24 heures perforé ; 195 € le Zip Bag nylon medium ; 110 € le Bumbag (autrement dit Body bag ou banane) imprimé. « La meilleure publicité est de retrouver nos modèles dans la rue », se réjouit Stéphane Verdino. Pour offrir un produit en adéquation avec le pouvoir d’achat, ce sont bien sûr les marges qui sont rognées… pour viser les quantités. Hôtel Paris-Tokyo part à la rencontre de sa clientèle, principalement asiatique, concept stores et multimarques, à l’occasion du salon Première Classe Tuileries de mars 2017. Bonne chance !

 

  Première Classe, Jardin des Tuileries, du 2 au 5 mars 2017 – Tente A – Stand A204 bis