Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Bijoux

Agatha

4 questions à Alain Gabison, responsable Diffusion France

Pourquoi Agatha, marque de bijoux Fantaisie, se tourne-t-elle vers le réseau HBJO ?
Les bijoutiers nous y ont invités ! Nous arrivons sur un marché qui a de l’appétence, après 45 ans d’histoires dans nos propres enseignes*. Je connais la rotation des produits. Les détaillants vont pouvoir bénéficier d’un effet miroir. Mon rôle est de sélectionner les collections les mieux adaptées et de recréer notre univers de marque avec une PLV modulable.

Que contient votre marmotte ?
Des produits différenciants qui incarnent Agatha : élégance, chic parisien, le côté effronté (« Agatha c’est moi ») et transgénérationnel (de mère en fille). Je traduis cette transmission à travers nos Essentiels — des pièces Couture à volumes, comme les grosses mailles — et une bijouterie plus fine, qui invite à l’accumulation. Nous livrons des capsules saisonnières plus affirmées, permettant de renouveler les vitrines, comme le concept Mix & Match, des boucles d‘oreilles aux nouveaux portés, vendues à l’unité à partir de 22 €. Le tout en argent rhodié plaqué or ou en acier pour quelques pièces.

Quels avantages pour les détaillants ?
La disponibilité des modèles à la commande, un positionnement prix publics entre 79 et 130 € et une marge distributeur supérieur à 2,7. Je souhaite choisir mes partenaires avec respect et faire un maillage entre notre réseau et les multimarques. Quoi de mieux que la fidélité de la cliente finale ?

Quelle garantie offrez-vous ?
Nous appartenons à une personne privée (King Power), non à un fonds d’investissement, et nous ne sommes pas vendus online, excepté sur notre site et ceux de nos futurs détaillants physiques, qui ont investi sur le Web.

Par Florence Julienne

* 140 enseignes en France, des corners en grands magasins, 210 points de vente dans le monde à travers des filiales, un peu de wholesale à l’étranger, notamment en Australie. 46 % du CA est réalisé à l’export.

Cet article est paru dans notre édition Papier, numéro 182 de Août/Septembre 2019abonnez-vous !