Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Actualités Salons

Journées Européennes des Métiers d’Art

Portes ouvertes

Du vendredi 27 au dimanche 29 mars 2015, les artisans et créateurs ouvrent leurs ateliers au public pour montrer leur savoir faire.

Le thème « Territoires de l’innovation » a été retenu pour la 9e session de cet ambitieux événement. Il véhicule l’idée que « les artisans d’art (maîtres verriers, céramistes, ferronniers, forgerons, orfèvres, ébénistes, horlogers, luthiers, brodeurs, maroquiniers, lunetiers, corsetiers…) s’appuient sur la tradition pour élargir les frontières de leur territoire créatif ». Par ailleurs, les JEMA multiplient les initiatives de sensibilisation envers le jeune public. Elles sont organisées dans 12 pays européens. En France, elles réunissent 4 242 ateliers, tous secteurs confondus. Parmi eux, on dénombre 251 ateliers bijoux, dont 207 bijoux fantaisie, 105 bijoux métaux précieux, 28 joailliers ; 37 ateliers de modistes et 78 maroquiniers. Citons, par exemple :

  • Marbella, bijoutier fantaisie
    Grâce à une technologie dermo-adhésive brevetée, Marbella réalise artisanalement des bijoux de peau repositionnables en cristal, feuille d’or, dentelle ou encore pierres précieuses. À l’occasion des JEMA, le public pourra découvrir le lieu atypique de création : une ancienne auberge restaurée en atelier.
    Vendredi 27 mars, de 11h à 15h. Samedi 28 et dimanche 29 mars ; de 11h à 19h.
    23 rue de Moreuil 80800 Sailly-Laurette.

Des petits ateliers d’initiation à la couture du cuir pour réaliser des objets colorés, en forme de fleurs ou de feuilles, sont proposés au jeune public.
Vendredi 27 mars, de 14h à 19h. Samedi 28 et dimanche 29 mars, de 11h à 19h.
4 rue des Gardes 75018 Paris.

  • Parasolerie Heurtault, fabricant de parapluies
    Michel Heurtault est connu comme « le plus grand créateur d’ombrelles et de parapluies de la haute couture française ». La maîtrise des techniques anciennes, la connaissance des outils et l’excellence dans l’exécution sont quelques-uns des critères qui lui ont valu le titre de Maître d’Art en 2013. Visite de l’atelier, conférences sur l’histoire du parapluie du XVIIIe siècle aux années 1970 et sur la création de la Parasolerie Heurtault.
    Samedi 28 et dimanche 29 mars, de 11h à 19h.
    85 avenue Daumesnil 75012 Paris.

Des expositions, organisées à l’occasion de ces workshops, accompagnent cette opération de visibilité et valorisation des savoir-faire hexagonaux :

  • Mutations
    Exposition-manifeste associant les techniques traditionnelles et celles du XXIe siècle, pour la création d’objets « nouveaux ».

Musée des Arts Décoratifs, Paris.

  • L’usage des formes
    Grâce à la Fondation Bettencourt Schueller, cette installation rassemble les métiers d’art, le design, les arts plastiques et l’architecture autour de la question de l’outil et l’instrument technique.
    Palais de Tokyo, Paris.

En savoir plus sur les Journées Européennes des Métiers d’Art.