Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Accessoires textiles, Bijoux, Maroquinerie

La Mode aime Paris

Paris <3 la mode 

Anne Hidalgo, Maire de Paris, la main dans la main avec Ralph et Sidney Toledano…

Mercredi 30 septembre 2015, la Mairie de Paris et la Fédération Française de la Couture du Prêt-à-Porter des Couturiers et des Créateurs de Mode, représentée par Ralph Toledano, président de la Fédération Française de la Couture du Prêt-à-Porter des Couturiers et des Créateurs de Mode, et son comité exécutif  Stéphane Wargnier, président exécutif, Sidney Toledano – également PDG de Christian Dior Couture, Bruno Pavlovsky, président de la Chambre Syndicale du Prêt-à-Porter des Couturiers et des Créateurs de Mode – et président du département mode Chanel, Francesca Belletini – directrice générale Yves-Saint-Laurent et Guillaume de Seynes – Hermès, ont inauguré une opération inédite, intitulée La Mode aime Paris, qui met en lumière la Fashion Week Paris. Au Trocadéro, face à la Tour Eiffel, accompagnés de Bruno Julliard, maire adjoint chargé de la culture, Clarisse Reille, directrice du DEFI, Agnès b., Christian Lacroix, Inès de la Fressange, Simon Jacquemus, Yiqing Yin ou encore Christine Phung…, ils ont enterré tout clivage politique pour dire un grand « oui » à la Mode. Pour célébrer cette union inédite, la majestueuse tour s’est illuminée de 1 000 feux pendant 6 minutes, devant un parterre comblé. Cette illumination spéciale a lieu tous les soirs, du 29 septembre au 7 octobre 2015.

Le rayonnement de la Fashion Week Paris a une portée internationale, tant sur la forme (le glamour des podiums) que sur le fond : 91 défilés on (comprenez inscrits dans le calendrier officiel de la Fédération), plus de 50 défilés ou présentations off, 6 salons professionnels, de nombreux showrooms multimarques ou privés, des événements culturels… Soit la réunion d’environ 5 000 personnes, venues du monde entier, dans des lieux prestigieux ou surprenants. La FW place Paris devant les excellentissimes Milan, Londres ou New York. Selon une étude menée par la Mairie de Paris, la mode représente  « 60 000 emplois directs  » dans la capitale et « les Maisons membres de la Fédération de la Couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode pèsent près de 17 milliards d’euros  ». Et elle ne dit pas le volume des chiffres d’affaires engendrés pendant la FW en direct et par ricochets (hôtels, restauration, transport…). C’est dire l’enjeu…

 

Le slogan La Mode aime Paris signe la volonté de la capitale de s’investir. Elle souhaite sensibiliser le grand public via une campagne d’affichage, photographiée par Philippe Jarrigeon, qui avait signé l’exposition Grands Magasins à La Galerie des Galeries pour les 25 ans de l’ANDAM (2014).

 

 

 

Elle met à la disposition des créateurs de mode des lieux d’exposition à conditions préférentielles. Ainsi, Yohji Yamamoto défile le vendredi 2 octobre 2015 dans la superbe salle des fêtes de l’Hôtel de Ville. Elle accompagne l’opération portes ouvertes des centres de formation mode – Ecole Duperré, Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture, Lycée Turquetil, Lycée Paul Poiret, La Fabrique, Esmod, Institut Supérieur des Arts Appliqués (LISAA), Parsons Paris et Institut Français de la Mode (IFM) – et d’autres animations dans les librairies, chez le plumassier Eric Charles-Donatien ou la boutique Front de Mode, pour laquelle Clémentine Henrion a réalisé une installation artistique sur le thème L’insolence de l’optimisme, visible jusqu’au 25 novembre 2015.

 

Enfin, jusqu’au 31 octobre, Paris Rendez-vous, le concept-store de l’Hôtel de Ville, accueille l’exposition «  Le Dressing de Rêve des Parisiens  », qui présente les pièces emblématiques de jeunes créateurs dont, pour les accessoires bijoux : Orner, Mademoiselle Pierre et Médecine Douce.

Ce n’est que le début. Poursuivons-les (d)ébats. Love, peace & fashion !

Par Florence Julienne