Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Bijoux

Les Yeux d’Elsa

L’amour à petit prix

Cette marque de bijoux est un vibrant hommage à la poésie d’Aragon et à l’idéal romantique, comme l’atteste le succès de la ligne « Unchained ».

« Louis Aragon croyait possible de mener le combat avec ses propres armes : la poésie ». Une vision qui semble bien naïve de nos jours… Elsa Robichez Quay, fondatrice de LYE* (Les Yeux d’Elsa), nous plonge dans les grands idéaux de XXe siècle (la résistance face aux forces opprimantes, l’amour plus fort que tout…) à travers des créations qui souhaitent « sublimer la femme et le regard que l’on peut lui porter », à l’unisson avec le recueil de 21 poèmes que Louis Aragon écrivit pour sa femme Elsa Triolet. Et ça marche… Constitué en 2010, LYE* a déjà séduit des boutiques en France et à l’étranger. Son interprétation de la « fusion des corps et des âmes » s’exprime à travers une « collection en miroir » unisexe de bagues et bracelets multirangs, la bien nommée « Unchained » (enchaînés). Ses articles en laiton, plaqués or (doré, champagne, rose), argent (vieilli ou blanc), vieux cuivre ou bronze blanc sont vendus 36 € en moyenne pour une bague, 60 € un bracelet et 80 € un collier. Comme l’amour (ou les diamants), ses modèles se veulent éternels et sont donc remis en collections chaque saison.