Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Maroquinerie

Marie-Laurence Stévigny
by Agnelle

L’alliance de la ganterie et de la maroquinerie

L’une possède l’outil de fabrication, l’autre les connaissances maroquinières. Sophie Grégoire, à la tête de la ganterie Agnelle et Marie-Laurence Stévigny, styliste, plongent ensemble dans une aventure, où la matière sera emblématique de la marque.

Elles n’en sont pas à leur première collaboration. Marie-Laurence Stévigny, designer reconnue notamment dans l’univers maroquinerie, avait déjà travaillé avec Sophie Grégoire pour la réalisation des gants Nina Ricci puis pour Agnelle. En 2015, les deux femmes décident d’aller plus loin, d’unir leurs compétences et de partager leur amour commun pour l’agneau plongé au travers d’une marque cosignée Marie Laurence Stévigny by Agnelle. « Sophie souhaitait développer une ligne de maroquinerie. J’ai été aussitôt séduite… La ganterie, c’est plus qu’un outil de fabrication, c’est un outil de savoir-faire. Tout ce que je dessine est possible », déclare enthousiaste la fondatrice de MLSTUDIO. Sa force de création est partie de là : sublimer cette matière naturelle, qui évolue avec le temps, en mettant ses atouts — souplesse et légèreté — au service de sacs, qui sauront y associer la simplicité pour être faciles à vivre et à porter. « Pour se différencier de l’offre majoritaire actuelle, souligne la créatrice, je mets un point d’honneur à cacher toute la bijouterie ». Ce qui n’est pas incompatible avec fonctionnalité car zips et grandes poches intérieures ont été prévus pour contenir les essentiels. Pour sa troisième participation à Première Classe Tuileries, MLS by Agnelle présentera désormais ses collections autour de silhouettes de sacs, déclinées dans différents thèmes et, dans chaque histoire, une sélection de modèles et de coloris et bien sûr des gants et/ou des mitaines coordonnés. On retrouvera sa ligne bestseller Fringe, ourlée de franges ultra-fines, comme seul le permet l’agneau plongé ; Tassle & Lassing avec ses pompons et Love, la dernière-née, qui se voit ornée d’un cœur. Fabriqués dans les ateliers Agnelle aux Philippines, les produits connaissent un positionnement prix wholesale entre 80 et 250 €. Côté distribution, MLS by Agnelle a déjà séduit une cinquantaine de points de vente dans le monde dont Takashimaya, diffuse sur la Belgique via son agent Cachemire Coton Soie et a signé, dès son premier salon, un contrat pour le Japon avec le showroom Session.

Première Classe, Jardin des Tuileries, du 2 au 5 mars 2017 – Tente B – Stand B141

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer