Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Bijoux

Marissa Seraphin

Chez Antonine Catzeflis

Jusqu’au 30 mars 2015, la jeune artiste initie la tendance des insectes qui font peur à travers une première collection de joaillerie.

Pas de porte-bonheur ou d’animaux fleur bleue. Marissa Seraphin, jeune diplômée de La Cambre (Bruxelles) et passée par le studio bijoux de Chanel, met en scène des fourmis, araignées des Philippines, mygales, asticots, cafards, scolopendres, mouches, coléoptères… En figeant le trivial dans un bain d’argent, d’or ou de vermeil, elle cherche à « chasser les phobies ». Cette approche, appréciée par les Gothiques, mais pas vraiment « commerciale », a séduit Antonine Catzeflis, qui lui a ouvert les portes de son lieu atypique « ni boutique, ni galerie ». Les prix vont de 250 € pour l’asticot, la plus petite pièce, à 1 600 € pour le collier scolopendre.

23 rue Saint-Roch 75001 Paris.