Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Bijoux

Pandora

Une présence digitale renforcée

Comment bien référencer sa boutique sur Google Map ? La marque de bijoux, connue pour ses charms, nous fait part de son expérience.

« Notre réseau s’est développé rapidement (340 points de vente en France dont 94 concept stores) et les informations, communiquées sur Google Map, manquaient de précisions, explique Patrycja Mothon, responsable digitale, Pandora France. Nous avons utilisé le service d’Effilocal, pour mettre à jour nos fiches boutiques sur Google My Business. L’ équipe digitale a collaboré avec le retail pour fournir les données (photos, adresse, téléphone, heures d’ouverture…). A chaque lancement de campagnes, nous mettons à jour les collections. Nous avons laissé la possibilité aux internautes de donner leur avis sur la boutique. Certes, les commentaires ne sont pas pondérables, mais nous faisons confiance à nos boutiques. Cette organisation nous permet de mesurer l’impact d’Internet sur le réseau physique et le trafic potentiel. Nous savons tous que beaucoup de gens effectuent des recherches sur le Web mais, pour autant, combien vont se rendre réellement en boutiques ? Grâce à la data, nous ne pouvons pas identifier celles qui rentrent ou achètent mais nous avons la possibilité de savoir combien de personnes ont cliqué sur « appeler la boutique » ou « itinéraire » et conclure qu’elles préparent, potentiellement, leur visite en magasin. Une information qui n’a pas de prix ». Enfin si… Entre 300 et 500 € par an et par commerce, avec une forte dégressivité dans le cas d’une chaîne de magasins. Notez que la présence sur Maps (quand on cherche une ville sans rien indiquer d’autre) est liée à un bon référencement, qu’il soit naturel ou payant. Le fait que les fiches soient bien réalisées aide, mais il y a des algorithmes propres à Google qui font que personne ne sait — et donc ne peut garantir — que l’enseigne va apparaître.

EnregistrerEnregistrer