Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Actualités Salons

Première Classe Cambon

Le salon professionnel, qui regroupe une centaine d’exposants autour de l’accessoire de mode, au Pavillon Cambon, pendant la Fashion Week Paris, est rebaptisé par souci de « simplification ».

L’unité The Box, créée en 2005 par Muriel Piaser, alors directrice des salons Prêt à Porter Paris, se tenait quatre fois l’an. En 2011, WSN Developpement absorbe Prêt à Porter Paris, l’équipe dirigeante conserve la formule The Box 2° session, c’est-à-dire un salon 100 % voué à l’accessoire de mode (maroquinerie, bijoux, foulards…) « alternatif et complémentaire » au leader qu’est Première Classe Tuileries. Le nom et le lieu (Pavillon Cambon, 46 rue Cambon 75001 Paris) restent inchangés. Cependant, en mars 2015, les salons des Tuileries et de la rue Cambon  ont enregistré une baisse de 3 % par rapport à l’édition de mars 2014 (-12 % USA, -16 % Asie, -1 % Europe, +3 % France). Les organisateurs ont donc décidé de réagir. « Ce changement de nom résulte d’une demande des exposants qui veulent bien être excentrés par rapport au Jardin des Tuileries, mais ne veulent plus se sentir isolés, nous explique Sylvie Pourrat, directrice commerciale de Première Classe / The Box. Si le nom The Box est un verrou pour faire venir les acheteurs, alors faisons sauter les verrous ! Après tout, c’est ce que fait le salon Tranoï avec Tranoï Carrousel, Montaigne ou Louvre… La sélection des exposants, elle, reste la même ». Après Who’s Next Accessories (qui a cessé d’être utilisé en janvier 2015), c’est donc au tour de The Box de céder sa place à un patronyme fédérateur. Le risque que le label d’excellence « Première Classe » baisse de gamme, à force de dispersion, est balayé par Sylvie Pourrat qui conteste : « Les priorités de Première Classe sont les codes tendances avec des propositions mode uniques. Première Classe Cambon met en avant une offre moins différenciée certes, mais, néanmoins, c’est notre sélection, notre œil, notre façon de faire… A travers cette nouvelle appellation, il s’agit avant tout de créer du lien entre les deux salons et de simplifier la lecture pour les acheteurs ».