Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Agenda Salons Parisiens

Première Vision Paris

Du 7 au 9 février 2017

Salon du textile, cuir et accessoires

Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte.

www.premierevision.com

Prix d’entrée : 38 € en prévente ici. 54 € sur place.

Collections printemps-été 2018

1 678 exposants dont 101 nouveaux
11 forums
47 pays exposants
Plus de 55 000 visiteurs chaque saison, dont 74 % internationaux

Voir la liste des exposants en cliquant ici 

Consultez le plan interactif en cliquant ici 

Le printemps été 2018 est placé sous le signe de l’irrationnel ! « Il s’ouvre avec une vitalité joyeuse, une liberté d’esprit, une envie d’expression sans barrière… La création et l’innovation s’invitent à travers des expérimentations ludiques, scientifiques ou un peu folles ! » En voici l’humeur avec cette vidéo de présentation  réalisée avec le filtre Snapchat.

© Julie Stephen Chheng et Thomas Pons

Découvrez  également le teaser de la session printemps été 2018

Première Vision Accessories

Accessoires et composants à destination des marchés
de l’habillement, maroquinerie, chaussure, bijouterie,
lingerie, design…

Hall 4

290 exposants dont 10 nouveaux
Voir la liste en cliquant ici

Tendances

Sortir du cadre, forum display, Hall 4

Thématique générale des accessoires de mode : jouer avec les frontières entre l’essentiel et le sophistiqué, flirter entre réel et irréel, créer des illusions d’optique, entre artisanal ancestral et futurologie.

Créer sa réalité

Un masque de simplicité

Le futur est ancestral

Accessoires pour le prêt-à-porter
Les tribus estivales se parent de plastrons, patchs brodés ou passementeries synthétiques aux nuances acidulées. 
Les naturels sont baignés d’une lumière électrique. 
Des rayons fluos viennent animer des dentelles arachnéennes, réveiller des galons chevrons un peu trop traditionnels, souligner la tranche d’étiquettes en carton.
Les jardins de l’été 18 voient éclore des fleurs irréelles, synthétiques, à la brillance vinyle. Elles viennent poser leurs pétales plastiques sur des cols, des pattes de boutonnage, des broderies placées.
Leur lignes pop et pures viennent rafraîchir la saison avec modernité et subtilité : plumes poudrées, galons naturels avec légères enductions plâtreuses.
Les natures mortes recèlent de délicatesse, avec des fleurs en inclusion dans des billes de verre ou en suspension sur des boutons.
Zips aux finis pétrole, rubans algues aux enductions visqueuses, étiquettes ponctuées de taches d’émail gloss.

 

Couleurs

Morgane Tschiember

Morgane Tschiember

Aussi sec : Des notes arides, pour des accessoires qui évoquent des steppes lointaines. Des composants naturels aux touchers âpres, des boutons et zips aux finis poudrés. Des ethniques raffinés à la brillance assourdie, avec des métalliques brossés, associés à des pierres à la matité intense.

Premiere-Vision-Accessories-2017-Txaber-Offf-01

Txaber Offf

Colorescents : Des coloris hyper saturés, gorgés d’énergie. Des boutons et rivets punchy en gomme, des flashs fluos sur du néoprène en étiquette ou passementerie. Des broderies néon quasi aveuglantes, sur des bases plastiques transparentes.

Premiere-Vision-Accessories-2017-Studio-Dennis-Parren-01

Studio Dennis Parren

Acqua minérale : Des eaux rêvées, des reflets de lagon sur les composants. Des verts bleutés lumineux et doux. Des gouttelettes ruisselantes sur les boutons et sangles. Des rubans déperlants, des luisances gloss sur les zips.

 

Bijoux
Entre parures aqua pop et fleurs du cosmos, les bijoux explorent des mondes inconnus.
 Jamais lisses, constamment habités de marbrures, d’imperfections sublimes ou subtilement martelés, les bijoux explorent des surfaces vivantes : tressages 3D en cuir, touches émaillées acidulées, sertis colorés, décrivent un univers aux 1 000 surprises.

Exoplanet, Trend Gallery, Hall 3

Thématique pour les sacs et les chaussures

Boomerang
Les liens entre le sport et la couture se renforcent. Ils font des allers retours entre masculin / féminin, dedans/dehors, exotisme et urbain.
Matières naturelles mais travaillées : liège et bois pour les talons design. Rubans rayés façon club pour les bandoulières. Toiles nattées, glands et franges en agneau velours. Talons compensés en corde dorée. Boucles recouvertes de cuir ou de tissu.
Matières artificielles, inspirantes et qualitatives : boucles en plastique moulé, plaques découpées au laser, motifs art déco, sangles nylons décorées. Boucles et chaînes en laque époxy.
Les indispensables du sport et de la couture : chaînes lourdes, plumes colorées, écussons floqués, tissus animaliers, aspect caoutchouc. Fermoirs serrures disproportionnés, détails forgeron.
Pour les métaux : de nouvelles finitions « fake vintage » jouent l’usure, la patine et l’oxydation. Métaux laitonnés, or chaud.

Techno Herbalist
Une histoire faussement artisanale, où l’on retrouve une botanique numérique, un up-cycling contemporain. On hybride le végétal et le synthétique, le néoprène et la ficelle, le bois et le plastique. On emprunte à l’artisanat d’ailleurs : bambou, paille, raphia, liège.
Pour customiser ses sacs, on joue avec les mousquetons, les zips et les poches amovibles.
On va se servir de motifs réalistes et bucoliques en broderie ou en 3D : papillons, grillons, fleurettes à poser sur les empeignes.
La dentelle est en corde et devient toile d’araignée. Le bois est peint de coloris pastel.
Versus techno, on découvre des transparences vinyle, des fleurs imbibées de silicone.
Les poignées de sacs en ajonc semblent trempées dans la couleur.
Les textiles sont délicats comme tissés à la main, brodés au petit point ou recouverts de substance plâtreuse…

Shift
Rupture, décalage, distorsion, on twiste la normalité pour installer un joyeux mélange.
Dans un grand vrac, on mélange : bijoux écussons, patchs brodés, motifs baroques, motifs pop, zips bicolores à chaîne ornementée, zips tête de mort, passementerie surchargée, pompons, franges de squaw et coiffes en plumes, broderies en perlouzes de pacotille, chaînes très travaillées, glitters décapants. Rivets, clous, pins, ornements métalliques laqués fluos.

 

Animations

Jewel Custom Bar
Colliers, bracelets, bagues, boucles d’oreille, mixez les composants, faites parler votre imagination et créez votre propre bijou. Partagez ensuite votre création sur #wearepremierevision

Camille Enrico Pop Up Store
www.camilleenrico.com

Première Vision Leather

Salon du cuir et de la fourrure

Hall 3

231 exposants dont 3 nouveaux
Voir la liste en cliquant ici

Tendances

Champs Magnétique
“Soumis à des influences puissantes et arbitraires, on va forcément créer, portés par l’irrationnel, suspendus au fragile équilibre d’un fil tendu entre rêve et réalité”.

© Jérémie Bôle du Chaumont

premiere-vision-paris-2017-hedonistes

Hédonostic
Les couleurs gris flouté, rose pensif, blanc voilé… profitent sournoisement de la lumière artificielle du jaune absinthe ou orangé.
Les touchers des matières sont secs, comme déshydratés, ou légèrement veloutés et caressants. Les matières poreuses (cailloux, fossiles…) alternent avec celles qui sont lisses, opaques, ou légèrement opalescentes. Le brut est luxueux. Les tressages de cuir s’entrelacent de pierreries, d’herbes folles. Les décors des surfaces s’inspirent des trames textiles. Elles s’autorisent des enluminures rehaussées de fils d’or, de petits personnages brodés, piochés dans les gravures persanes. Les dessins sont discrets : traces de fusain inachevées, figures juste ébauchées ou perforées. Les textiles se mélangent au cuir : lin rêche, jute effiloché, chanvre délavé, nylon vaporeux, toile de tente, tapis jacquards.

Tendances Tellurique

Telluric
Couleurs compactes et matiérées : blanc crayeux, pisé tassé, lave bouillante, plumes d’oiseaux et fleurs cruelles.
Les matières jouent avec les superpositions. Denses et rudes, elles forment un magma compact. Les aspects évoquent les volcans : embossages en creux et en relief, surfaces accidentées. Recouverts par la lave en fusion, les touchers sont rugueux, les décors parlent de brûlure, de scarification. Les écailles se soulèvent.
Après avoir subi les mauvais traitements des éléments, les matières sont réparées, raccommodées, sublimées par la main de l’homme. Effets de plié/déplié, de terre vernissée, de roche granitique sculptée.

Tendances Tellurique

Electrifying
Couleurs d’eau calme et transparente ou sombre et ombrageuse. Les éclairs de vert électrique et de rouge sang les perturbent.
Matières : alternance du très sec et du gélatineux. Les mousses marines et les gelées d’algue envahissent les surfaces. Les peaux s’inspirent du toucher des méduses. Les carapaces des tortues échouées forment des dessins géométriques, contrariés par le frottement du sel marin. Poissons roi et queues de sirène. Coquillages et bois flottés s’amalgament. Les découpes lasers forment des vagues et laissent entrevoir des fonds contrastés. Les cirés des marins suggèrent des aspects de vinyle crispé et de laques claquantes. Les textiles imitent les voiles et les bâches de sécurité.

Tendances Oculte

Attraction occulte
La couleur pleine et intense va les envahir, les déborder, les suffoquer. Le jaune ripoliné éclabousse la surface des sombres d’été : noir granité, vert maléfique, violet carapace d’oursin.
Les matières déclenchent une exubérance végétale. Au cœur d’une jungle en folie, elles s’épanouissent gonflées de sucs, de lait de coco, de sève de cactus, ou d’hévéa. Les fleurs carnivores suscitent des dessins luxuriants. Les oiseaux des tropiques prêtent leurs ramages aux décors des surfaces ultra-mates. les rayures de zèbre digitalisées hypnotisent les serpents surexposés. Aspects : peau de dragon, grains sauvages laqués sur la crête. Sur le cuir végétal solide et cartonneux, les couleurs sont appliquées au couteau. Pour mimétiser, la nature les tie & dye sont presque ton sur ton. Caméléons et scarabées prêtent leurs reflets changeants aux peaux à peine métallisées.

Animations

Remise de prix

ENSAD X Leather Accessory Prize, Conference & Workshop Area
Mardi 7 février, de 13h30 à 14h00.
Les créations sont exposées à l’entrée du Hall 3.

Forum

Style Focus, Hall 5
Dédié aux silhouettes phares de la saison pour les marchés femme, homme et casual, ce forum accueille désormais une sélection de cuirs.

Bag & Shoe Elements, Trend Gallery, Première Vision Leather
Espace présentant, autour de différents thèmes, les composants techniques et ornements à destination des marchés de la chaussure et la maroquinerie.

Maison d’Exceptions, au cœur du Hall 3
Un écrin dédié aux savoir-faire exclusifs : 27 ateliers  – dont 10 nouveaux – présentent leurs cuirs, tissus et accessoires.  Mise en scène signée par les designers italiens de Segno Italiano.

Ateliers-Conférences, Conference & Workshop Area, Hall 3
Programme de 30 minutes animé par Luxury Materials Workshop, organisme de formation à Florence (Italie), destiné aux marques et designers pour renforcer leur expertise technique en termes de matériaux, finitions et enrichissement produit.

Mardi 7 février 2017 à 11h30 : connaissance du cuir
Mardi 7 février 2017 à 11h30 : l’alligator
Mercredi 8 février 2017 à 11h30 : techniques d’ennoblissement
Mercredi 8 février 2017 à 15h30 : de l’artisanat à l’industrialisation des savoir-faire
Jeudi 9 février 2017 à 11h30 : métaux et types de traitements
Jeudi 9 février 2017 à 14h00 : focus sur le zamac et les processus de galvanisation

Leather Fashion Breakfast, tous les jours à 10h30 (Conference & Workshop Area)
Couleurs, produits, et matières phares pour les marchés du cuir et de la fourrure.

© photos : Taneka

Savoir-faire, moteurs de l’innovation, mercredi 8 février  2017 à 14h (Conference & Workshop Area)
Table ronde proposée par le Conseil National du Cuir, en partenariat avec les Compagnons du Devoir et la Fédération Française de la Chaussure.

Smart Création Première Vision, mercredi 8 février à 16h, First Lounge Mezzanine, Hall 3
Conférence autour des opportunités et des enjeux de l’engagement responsable pour la filière : sourcing matière, processus de productions plus transparents et traçables, enjeux en termes de création, recherche et développement, innovation écoresponsables…. Présentée par Giusy Bettoni, présidente de C.L.A.S.S.  (Creativity Lifestyle and Sustainable Synergy) et consultante pour Première Vision.

Expositions

Design Postgraduate Program de l’IFM, entrée du Hall 6
18 designers de la promotion 2016 exposent des extraits de leurs collections de sacs, vêtements et chaussures réalisés par des manufacturiers de  maisons de luxe françaises et internationales. Ces pièces sont réalisées avec des cuirs fournis, souvent gracieusement, par de nombreux tanneurs du salon.

Métamorphosis, entrée du Hall 3
Voyage autour du cuir dans l’imaginaire des étudiants de l’école de l’image Gobelins. De la mythologie à la modernité, de l’homme à l’animal, la transformation a été leur source d’inspiration sous la direction artistique de Claude Vuillermet (Agence Polyphème) et de l’Atelier Iconogène qui signe la scénographie.

Le Festival de mode et de photographie de Hyères ayant inauguré un prix Accessoires pour la session 2017, les finalistes sont invités au salon Première Vision, partenaire du Festival de Hyères, pour choisir les matières avec lesquelles ils réaliseront leurs futurs modèles. Nous profitons de cette occasion pour publier les photos de leurs premières œuvres.

© photos : Charles Negre

Première Vision Fabrics

Tissus d’habillement

Hall 5 et 6

771 exposants dont 37 nouveaux
Voir la liste en cliquant ici

Tendances

premiere-vision-fabrics-herboriste

Tout en finesse
Esquisser le construit sans raideur ni contrainte, alléger la structure, allier artificiel et naturel. Découvrir un végétal décanté jusqu’à l’hyper finesse, explorer le craquant papier, le botanique numérisé, insuffler de la délicatesse dans l’épure.

premiere-vision-fabrics-katsumi

Tout en mouvement
Se libérer de la pesanteur, prendre de l’élan, dématérialiser jusqu’à la semi-transparence, délester le vêtement. Distiller discrètement la technicité sport. Marier dynamisme et aisance, papillonner entre fluidité ressort et légèreté flottante. Filtrer la couleur, flouter proprement. Cultiver la simplicité visuelle révélatrice de multiples surprises tactiles.

premiere-vision-fabrics-slc

Avec allure
Se nourrir de l’énergie stimulante d’un folklore du présent, urbain, multiculturel et vivifiant. S’inspirer de la netteté de lignes élégantes et architecturées et de la vitalité d’une fantaisie expressive et haute en couleur , inventer un exotisme contemporain. Aiguiser les coupes, donner du nerveux, échanger masculin et féminin, revitaliser le pictural.

premiere-vision-fabrics-pierre-schmidt

Avec spontanéïté
Ne pas craindre la matérialité quand elle est souple. Laisser la forme s’exprimer librement, s’épanouir généreusement et nonchalamment. Vivifier le casual, enjoliver l’unisexe, inventer un street-art&kraft gai et stimulant.

© Dromsjel

Animations

#PVWearableLab, allées F et G, Hall 5 Nord

Alors que les nouvelles technologies ont transformé notre relation au monde, à l’autre et à l’environnement, nous assistons depuis une quinzaine d’années à l’apparition d’un nouveau territoire créatif et économique : la Fashion Tech (la mode « augmentée » de technologies). Afin de questionner et accompagner l’avenir de ce nouveau territoire, Première Vision Paris a décidé de lancer le Wearable Lab, qui comprend :

> Une exposition de 10 œuvres expérimentales et inspirationnelles – vêtements et accessoires – témoins de l’ébullition de la scène Fashiontech depuis les 10 dernières années,

> Un showroom de 4 startups qui exposent leurs dernières innovations et leurs ambitions futures, tout en proposant aux professionnels présents de créer des partenariats d’avenir,

> Une conférence « Fashiontech, scène d’avenir ou utopie ? » mercredi 8 février 2017 à 15h30, (Hall 5, Salle 501).

5 experts proposent ici de réfléchir aux freins et aux moteurs de ce marché afin d’anticiper et d’imaginer ensemble son futur. Conférence suivie d’un cocktail au sein du Wearable Lab à 17h30.

Sélection de tissus écoresponsables sur le Tech Focus, le Outer & Over et le Top & Shirts.

Première Vision Designs

Dessins et créations textiles

Nord du Hall 5

215 exposants dont 26 nouveaux.

Voir la liste en cliquant ici

Première Vision Manufacturing

Spécialistes de la confection à façon

Nord du Hall 6

129 exposants dont 22 nouveaux.

Voir la liste en cliquant ici

Animations

Conférences

Le Réveil du sourcing de proximité. Mardi 7 et jeudi 9 février 2017 à 14h30, Hall 5, Salle 501
Analyser et de comprendre les enjeux des approvisionnements de proximité qui, face aux instabilités économiques et politiques internationales, tendent à se renforcer dans les pays créateurs de mode.

Baromètre 2016  IFM-Première Vision. Mardi 7 février à 11h, Club de la Presse, Mezzanine du Hall 6
Le premier baromètre de l’économie des matières créatives IFM – Première Vision révèle la performance comparée des exposants des salons Première Vision Paris rapportée à celle de leurs homologues du monde entier. Deux nouveaux indices économiques internationaux de l’activité des matières – tissus et cuir – seront révélés lors de la conférence de presse du salon.

Exposition

LECLAIREUR X Première Vision – L’homme du soir, Hall 6,  Zone événementielle
Cocktail : mardi 7 février à 17h30
Une sélection de créateurs a été sollicité par LECLAIREUR pour réaliser un travail créatif et collaboratif sur le thème de l’homme du soir, grâce à l’apport de matières créatives sélectionnées parmi les collections des exposants de Première Vision Paris.

Première Vision Yarns et Knitwear Solutions

Fils, fibres et tricotage

Nord du Hall 6

42 exposants Première Vision Yarns dont 3 nouveaux.

Voir la liste en cliquant ici

23 exposants Knitwear Solutions dont 4 nouveaux.

Voir la liste en cliquant ici