Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Actualités Salons

Première Vision : la mode à 360°

Tissus, fils, dessins, cuirs, accessoires pour la chaussure, nouvelles informations mode… l’édition de septembre 2015 marque une avancée dans l’intégration des offres complémentaires orchestrées par le salon international.

Après l’expansion, la mise en cohérence. Du 15 au 17 septembre, le salon Première Vision les six manifestations réunies au parc des expositions de Villepinte accueillait les professionnels de la mode avec des avancées notables dans l’intégration de l’offre de 1924 exposants et composée de tissus (PV Fabrics), de création et de dessins textiles (PV Design), de fils (PV Yarns), et de produits maille (PV Manufacturing), de cuir et peaux (PV Leather) et d’accessoires et ornements (PV Accessories) pour l’habillement et ses accessoires. La valorisation des produits cuirs et du secteur des accessoires sont au cœur de cette synergie nouvelle : ouverture des récompenses annuelles PV Awards aux tanneurs, création au sein de PV Accessories et à proximité de PV Leather d’une plate forme Shoe Focus dédiée aux fabricants de composants techniques pour la chaussure, installation d’un forum Style Focus pour la mise en lumière de parti pris créatifs coordonnant tissus et accessoires. Les organisateurs tirent un bilan de cette session qualifiée de haut de gamme qui a accueilli 61 700 visiteurs dont 71 % d’internationaux. Une conférence dédiée à un programme de valorisation de la création responsable « Smart Creation » inaugurait l’accompagnement que le salon Première Vision entend fournir aux exposants soucieux de conjuguer leur production avec des critères de transparence et d’autres initiatives responsables. Une première étude menée auprès des exposants a posé les jalons de cette démarche… à suivre.

PV Awards 2015 à l’heure du cuir

Ouverte pour la première fois aux matières cuir, la récompense du Salon Première Vision distingue trois tanneurs, dont le français Mégisserie Alric. Grand prix du jury, le spécialiste de l’agneau plongé ouvre la liste des nominés à la récompense décernée chaque année par le salon Première Vision. Comme l’indique Jean-Charles Duchêne, directeur général de la mégisserie, cette distinction destinée « au développement le plus exceptionnel et le plus pertinent de la saison », couronne un trésor du savoir-faire de ce tanneur réputé pour ses cuirs souples et fins et ses procédés de teinture.

Présidé par Livia Stoianova et Yassen Samouilov, cofondateurs de la maison de couture On Aura Tout Vu, le jury a récompensé du prix de la main (Handle Prize) un cuir de l’entreprise italienne Russo di Cassandrino. Le prix de l’imagination revient quant à lui à une création futuriste de la tannerie toscane Fedi Silvano. C’est la première fois que les PV Awards distinguent également des spécialistes des cuirs et peaux aux côtés des tisseurs. Dans le jury composé de 12 personnalités des métiers de la mode, des accessoires et du design, on comptait notamment la présence de Laurent Lepainteur, directeur du développement cuir chez Yves Saint Laurent Paris, Christophe Marcolini, directeur des opérations chez Pierre Hardy, Claude Vuillermet, directrice de la mode pour PV Leather.

 

Tendances Cuir

« Les clients nous réclament des nouveautés, mais ils finissent souvent par se rassurer avec les classiques », déclare un exposant. Une phrase qui résume bien l’état d’esprit d’une saison, à la fois orientée sur le haut de gamme et prudente quant à l’évolution d’une conjoncture toujours mouvante.

 

Decorum

Brillance Extrême

Douceur

Contamination de la nature

Tendances Accessoires

« Les clients ratissent large dans leur échantillonnage » entend-on ici et là parmi les exposants, « ils ne veulent pas se décider tout de suite, et le feront au dernier moment ».

 

Les incontournables de la saison

  Les géométriques          Les raies de couleur                 Les dorés                          Les franges                   Les + confort :

douceur, élasticité et légereté

Côté produits

Boutons et pressions

Cette saison, la couleur s’impose, surtout sur les matériaux naturels. Les teintures subliment la nacre, la corne, le bois, le métal. On aime également les petites irrégularités des boutons pas tout à fait plats, pas tout à fait circulaires, ou encore les effets craquelés…

Zips

Le zip plastique se pique d’élégance. Les nouvelles imitations métal sont bluffantes et permettent d’alléger le produit sans sacrifier le style.

Accessoires métal

Le métal est objet de désir ; on a envie d’en mettre partout : chaînes creuses, énormes mais légères ; œillets format « nautique » ; tout petits clous et chaînettes pour des décors all-over ; fermoirs clippés ou à tourniquet ; nombreuses déclinaisons du fermoir cartable…

Passementerie, galons et tresses

La passementerie sort des sentiers battus et mixent les matières : silicone, papier, cuir, chaîne métal avec viscose ou alcantara. Le lacet est l’accessoire en vue.

Sangles et rubans

Le sac à dos étant revenu en ville, c’est une belle saison pour les sangles fantaisie. Les rubans se mettent au strech, au laser ou silicone pour les décors.

Dentelle et broderie

Il y aura encore beaucoup de guipure la saison prochaine. Plus nouveau, la broderie anglaise revient en force, dans des versions très peu ajourées.

Perles, strass, pierres, accessoires bijoux

Ici, pas de courant dominant. Les aspects dépolis, gommés et floqués ont séduit par leur matité insolite. Même chose pour les coloris sombres, tons d’automne, et classiques ternis, avec une mention spéciale pour l’irisé scarabée omniprésent sur tous les supports.

Ceintures et accessoires cuir

La ceinture s’élargit (6 cm et plus). Elle est volontiers ajourée (perforation laser, œillets, tressage) et reste dans la gamme des cuirs naturels.

 

Plumes et fourrure

Ni carnaval, ni tapageur, elles garderont quelque chose de leur aspect naturel.

– Dossier réalisé par Lydia Christidis et Sid-Ali Chikh  –