Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Accessoires textiles, Actualités Salons

Shawls & Scarves
Janvier 2018

Focus sur les écharpes

Texworld fait évoluer son espace pour couvrir ce marché spécifique. Explications de Michael Scherpe et reportage in situ.

Nous avons choisi de nous concentrer sur Shawls & Scarves qui correspond à notre secteur d’activité, d’autant que ce salon est amené à évoluer dans notre sens, comme le montre l’interview ci-dessous. Par ailleurs, nous avons fait un tour d’horizon de l’offre présente que nous vous proposons de découvrir.

Michael Scherpe, président de Messe Frankfurt France :
« Je souhaite créer une plateforme référente de châles et écharpes
pour tous types d’acheteurs ».

Quels types de visiteurs ciblez-vous avec Shawls & Scarves ?
Il y a une perspective et une réalité. La réalité, c’est notre marché traditionnel, constitué de grandes et moyennes structures, à la recherche de châles et d’écharpes. Et il y a mon ambition  : je souhaite créer une plateforme référente pour tous types d’acheteurs. Il n’existe pas de manifestations dédiées à ce type de produits qui s’adressent autant aux hommes qu’aux femmes et que les deux adorent. Shawls & Scarves est une marque déposée qui exprime clairement cette offre. Certes, pour l’instant, notre visitorat n’est pas majoritairement constitué de détaillants, mais cela peut évoluer…

Les commerçants de produits finis pourront-ils s’adapter au minimum de quantités demandées par vos exposants (parfois 50 unités à la couleur, mais souvent 100) ?
Il y a toujours moyen de négocier… Néanmoins, le détaillant doit avoir une certaine taille pour acheter des volumes.

Quid des bonnets et des gants ?
Ils ne sont pas intégrés sur ce segment. Ce n’est pas leur place.

Quid des sacs jusqu’alors présents sur Shawls & Scarves ?
A partir de septembre 2018, nous inaugurons Leatherworld. J’apporte une nouvelle proposition au marché en regroupant sacs, accessoires (ceintures…) et vêtements Nous allons réunir des produits finis en cuir et quelques fourrures. Nous attendons autour de 50 exposants internationaux.

Allez-vous faire des opérations spéciales pour faire venir des détaillants à Leatherworld ?
Oui absolument. Les réflexions sur la façon de procéder sont en cours…

Alors nous suivrons cela de très près ! 🙂

Pour en savoir plus, sur Leatherworld, rendez-vous pour notre prochain numéro papier dédié à la maroquinerie (sortie mai 2018).

 

 

Focus sur les écharpes

Nous avons repéré les exposants, qui acceptent les commandes en « petite quantité », comprenez un minimum de 50 pièces à la couleur. En moyenne, les prix pour des articles en cachemire (70 x 180 cm ou 70 x 190 cm) varient entre 29 € et 44 € (prix de gros). Les cotons sont vendus environ 4 € et les pièces brodées entre 5 et 12 € (prix de gros).

Les tendances Shawls & Scarves et accessoires

Les directeurs artistiques, Louis Gérin et Gregory Lamaud, du duo Les Garçons, s’inspirent des microsignes dans l’art contemporain, l’architecture, la science, la danse contemporaine et de l’évolution des réseaux sociaux pour traduire, en langage mode, les tendances du Printemps été 2019. Leur analyse révèle : « des accumulations de formes géométriques abstraites, qui tranchent avec des cercles et des ovales ; un goût pour la démesure, la déstructuration et les césures, qui se traduit par des broderies, surbrillances, éclats ou reflets… ». Notez que le guide des inspirations Infinite est à disposition des visiteurs.

Notre coup de cœur : Les sacs Afar

L’Ethiopie avait investi un Pavillon, ce qui nous a permis de découvrir la marque Afar, dont la poésie et le savoir-faire nous ont émus.
La parole est au créateur, Camillo Calamai : « Il y a une chose unique en Afrique : le temps. Le temps est si unique que certains dialectes ne considèrent même pas le mot futur… Nous sommes si riches de temps, que nous consacrons du temps à toute chose. Les sacs et bagages Afar véhiculent cette précieuse philosophie, qui est visible dans chaque point, coupe et détail… Nos modèles sont réalisés dans des tissus, teints avec des pigments extraits du sol et du cuir tanné végétal. Leur impact sur l’environnement est donc très faible… Afar est une marque de Village Industry, une usine textile basée à Addis Abeba, en Ethiopie. La société a commencé ses activités en 2004 en tant qu’usine de tricotage et s’occupe maintenant d’imprimer, de coudre, de teindre et des finitions. Ce qui fait la spécificité de Village Industry, c’est sa capacité à traiter les tissus et le cuir en combinant une technologie sophistiquée et des matières premières naturelles de haute qualité… Derrière Afar réside quatre générations de connaissances dans la production textile. L’histoire a commencé en Italie en 1878… Il y a plus d’une décennie, une partie de la production a été transférée à Addis-Abeba… L’Éthiopie devient un acteur mondial dans le domaine de la mode. Le pays élève fièrement sa voix. Afar est une expression de son potentiel… ».

 

Par Florence Julienne

EnregistrerEnregistrer