Le magazine professionnel de l’accessoire de mode

Non classé

C+ advisor broches

Ecoutez l’avis des professionnels !

Fashion weeks, salons, showrooms… Vous n’avez pas l’occasion de tout voir ?
Notre communauté d’Accessories Advisors (acheteurs et influenceurs) vous recommandent leurs best of.

 

Aines

«  Ce qui est intéressant dans cette broche, c’est l’utilisation des matériaux dits « pauvres » (le bois) avec l’argent brossé. La géométrisation constructiviste lui donne un côté contemporain et vintage à la fois.  »

Elizabeth Leriche, Bijorhca, Septembre 2015

Filet-Gris-5px

 

Galatée Pestre

«  Avec ses fils de métal, la marque a décliné des formes géométriques très épurées, directes et des rythmes de taille qui permettent de les jouer en accumulation.  »

Amélie Chabod, Première Classe, Septembre 2015

Filet-Gris-5px

 

Jérémie Barthod

«  Jérémie Barthod travaille principalement le ressort industriel en argent, cuivre ou bronze avec lesquels elle fait des mélanges. Vous pouvez les piquer sur une étole en laine, un revers de veste. C’est beau et branché. L’hiver dernier, à peine mises en place, les broches étaient vendues. Le produit « broche » est très recherché en ce moment.  »

Christine Curutchet, Bijorhca Paris, Septembre 2015

Filet-Gris-5px

 

Philippe Ferrandis

«  J’aime beaucoup le thème ‘Une nuit à Versailles’, un très bel ouvrage qui mixte cristaux de Swarovski, laiton, pierres… Il a un côté rococo. Philippe Ferrandis associe une broche à chacune de ses lignes. La tendance baroque pourrait revenir car il y a beaucoup de femmes qui l’apprécient, notamment les Italiennes.  »

Richard Martin, Bijorhca, Septembre 2015

Filet-Gris-5px

 

Reine Rosalie

«  Charlotte Zigler a un talent incroyable pour mixer les strass et faire une panoplie de broches en accumulation. Il y a des nœuds, des fleurs, des pins… C’est gai, coloré, amusant…  »

Natalie Lacroix, Première Classe, Septembre 2015

Filet-Gris-5px

– Dossier réalisé par Florence Julienne, Lydia Christidis, Mathilde Fassin et Sid-Ali Chikh –
Photos© Vadim Rubinstein et Benjamin Guénault