Le magazine des accessoires de mode

Lien vers le facebook Lien vers le instagram Lien versle linkedin Nous contacter par mail

Maroquinerie, Repérages 2020

Un sac qui maille

Le come-back du sac tricoté ou crocheté

Vu sur le le défilé Fendi Homme ou chez la créatrice Meher Kakalia  ; 100 % vintage (hormis les précités, rien de neuf depuis Dolce & Gabbana, Gérard Darel ou Lauren Vidal) ; fait main ; idéal pour les modeuses à la recherche d’alternatives au cuir ou aux matières issues de la pétrochimie… Le sac en maille, de laine ou de coton, pourrait bien être le pendant hivernal du panier devenu, en quelques saisons, un incontournable de l’été.

A cheval entre la tendance tressée (identifiée pour les chaussures dans un précédent reportage), le Bohochic, et un idéal New Seventies, tient-on ici un futur It Bag ? En attendant de le prouver, voici déjà ce que nous avons déniché sur le salon Who’s Next, qui s’est déroulé en janvier.

Par Florence Julienne

Alex Max

Pourtant situé au fond du salon, ce stand n’a pas désempli de visiteurs pendant 4 jours. L’offre de cette marque est pléthore. Notre choix s’est porté sur ce panier en polyester, doublure coton, anses plastiques. Existe en doré, argenté, noir et cuivre. Prix public : 41,70 €.   alexmax.net

Annie K Créations

Mélange de coton et polyester, les sacs de cette Marseillaise s’illustrent par des coloris chatoyants (vert gazon, jaune citron, orange, rose…), le point au crochet fantaisie, le chic du fermoir et des anses en bambou naturel ou en maillons résine. Prix public : 310 €.   instagram.com/anniek_creations

Bagatelle

Du panier en palme, raphia, jonc, maïs… au sac baluchon en sisal ou en jute, plus propice à l’hiver, il n’y a qu’un pas que cette marque, qui fait fabriquer en Inde, a franchi. En photo : cabas Banghi, 28 x 48 x 4 cm, doublé en coton, Prix public : 49 €.   bagatellefrance.com

Camalya

L’atelier de production, basé à Antananarivo (Madagascar), allie un savoir-faire – le crochetage de la laine et du coton – avec une dimension sociale : chaque sac est fait à la main, en 2,5 jours, par une seule et même ouvrière, une femme vivant seule et excentrée de la capitale. Prix public : 145 €.   Camalya.com

Caterina Bertini

La 3e génération de cette famille, originaire de Florence (Italie), spécialiste du crochet, tressage et macramé, a élargi son champs d’expertise avec de nouveaux produits, comme ce sac, porté épaule, crocheté à la main, en laine et lurex, avec chaîne gros maillons en résine. Prix public : 180 €.    caterinabertini.it

Karakoram

Ce shopping bag, tricoté à la main en Bosnie-Herzégovine, mixe laine Mérinos et baby alpaga, qui n’est pas la laine d’un bébé (comme son nom pourrait le laisser penser) et qui a la propriété d’être une ressource durable puisque qu’il faut tondre l’animal régulièrement. Prix public : 160 €.   karakoram.de

Sophie Digard

Une base de sac en laine crocheté sur laquelle sont fixées des ficelles, mélange de laine et de lin, roulées à la main dans un nuance subtile de coloris. Un travail sophistiqué qui remet au goût du jour le travail d’aiguilles et offre une alternative « cool » à la maroquinerie.Prix public : 495 €.   instagram.com/sophiedigardofficial